350 millions de publicités indésirables retirées par Google de son moteur en 2013

350 millions de publicités indésirables retirées par Google de son moteur en 2013

Google vient de supprimer deux extensions de son navigateur Internet Chrome car elles diffusaient de la publicité et n’avaient pas été créées à l’origine pour cela. Le géant de Mountain View demande dans aux développeurs de créer des extensions qui n’ont qu’une seule et même fonction.

Publié le 20 janvier 2014 - 14:33 par François Giraud

La firme de Mountain View fait le ménage dans les extensions et vient d’en supprimer deux du Chrome Store. Un internaute, Amit Agarwal a conçu une extension pour Chrome qui gère le lecteur de flux RSS Feedly. Il a vendu cette extension à un inconnu qui a publié une mise à jour de l’extension dans le Chrome Store un mois après. Hors cette mise à jour n’apportait rien mais intégrait de la publicité et des spams. L’extension « Add to Feedly » qui devait permettre de rajouter un flux RSS au service Feedly rajoutait aux pages web des liens publicitaires. Amit Agarwal explique que la compagnie qui lui a racheté son extension avait injecté un code pour intégrer des liens à l’insu des internautes. 30 000 utilisateurs de cette extension ont été victimes de spams. Cette extension était pourtant bien notée par les utilisateurs et fonctionnait bien, au départ. Au bout d’un mois, les publicités se sont mises à envahir leurs pages web.

Une seconde extension est supprimée par Google: « Tweet this Page »

Cette seconde extension « Tweet this Page » a également été retirée du Chrome Store par Google. Cette dernière permettait de tweeter une page sur le site de microblogging. Là encore, l’extension a été rachetée et le code a été modifié pour y intégrer des liens publicitaires. Ces deux extensions ne respectaient pas les conditions d’utilisation émises par Google envers les développeurs. Leurs notations respectives étaient bonnes, mais suite aux plaintes des internautes, les notes ont chuté considérablement, ce qui a alerté Google. Le Wall Street Journal indique que d’autres développeurs auraient été approchés par des éditeurs pour racheter leurs extensions. Google a augmenté de 59% sur un an le nombre de publicités indésirables retirées de son moteur de recherche soit 350 millions d’annonces retirées en 2013 par rapport à 220 millions en 2012.

Advertisements

Ailleurs sur le web