Proposer un réseau mobile 3G et 4G de qualité dans les métros et les RER

Afin de proposer une couverture des réseaux mobiles 3G et 4G offrant la meilleure qualité possible pour les voyageurs qui empruntent les métros et les RER Parisiens, l’Arcep et la RATP viennent de signer un accord ce mercredi 13 juillet 2016. La connectivité mobile de qualité est au cœur de cet accord entre les deux entités.

RATP 3G 4G

Prévue initialement pour 2015, la connectivité 3G/4G sur l’ensemble du réseau RATP a été retardée par la complexité des défis technologiques et économiques, en raison notamment de l’environnement contraint du métro et de la très forte densité de voyageurs. Aujourd’hui, les lignes 1 du métro, A et B du RER sont couvertes en grande partie. L’objectif est à présent une couverture 3G/4G de l’ensemble du réseau pour fin 2017. Avant fin 2017, la RATP s’est engagée à assurer une connectivité mobile dans les réseaux souterrains, le métro, le RER et les trains. Initialement, le projet devait voir le jour l’an dernier mais les échéances ont été reculées. La ligne 1 du métro ainsi que le RER A et B sont en partie couvertes, mais il faudra encore patienter un peu pour disposer de la 3G et de la 4G dans les 300 stations de métro et les 65 gares du RER que compte la RATP.

Elisabeth BORNE, PDG de la RATP, et Sébastien SORIANO, Président de l’Arcep, ont signé, mercredi 13 juillet, à la Maison de la RATP, une déclaration commune d’intention, par laquelle ils s’engagent à conjuguer leurs efforts afin d’assurer une connectivité mobile de qualité dans l’ensemble du réseau souterrain de la RATP, trains compris. L’Arcep a établi une feuille de route stratégique début 2016, dont l’une des priorités est le développement de la connectivité mobile sur l’ensemble du territoire et la bonne information des utilisateurs pour comparer et inciter les opérateurs à augmenter leur effort d’investissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here