7659 : un site chinois distribue des applications iPhone piratées sans Jailbreak

7659 : un site chinois distribue des applications iPhone piratées sans Jailbreak

Le site pirate chinois 7659 exploite l’outil de distribution des applications auprès des équipes de développement avant leur commercialisation sur l’iTunes Store pour distribuer des applications piratées, et ce, sans jailbreak.

Publié le 20 avril 2013 - 12:04 par La rédaction

Les hackers chinois du site 7659.com exploitent donc un profil développeur d’applications pour iOS qui facilite la distribution parallèle d’applications, généralement à des fins de tests par les équipes de développement. Le site 7659 n’est ouvert qu’à un public chinois, une restriction que l’on peut facilement contourner via un simple proxy. 7659 distribue un nombre incalculable d’applications normalement payantes, de façon gratuite, comme le jeu Badland, commercialisé 3,59 euros et qui figure au palmarès des meilleures applications de la semaine dernière. Au chapitre des applications piratées, vous trouverez également sur 7659 le jeu de rôle Final Fantasy V normalement vendu 14,49 euros et qui vient de faire son arrivée pour iPhone et iPad.

Chose inhabituelle dans l’univers du piratage de logiciels, il s’avère que c’est une société qui est à l’origine de ce montage. Il s’agit de la société Kuaiyong. Dans un communiqué empreint d’un certain cynisme, Kuaiyong indique s’être donné pour mission d’aider les utilisateurs chinois d’iPhone à télécharger plus facilement des applications qu’il est possible de le faire avec iTunes. Selon elle, les utilisateurs chinois sont peu familiers avec la méthode de distribution des applications iOS via l’iTunes Store. Elle ira même jusqu’à affirmer que, depuis qu’elle propose des applications gratuites aux utilisateurs sans avoir à passer par le jailbreak, le taux d’iPhone jailbreakés en Chine serait passé de 60% à environ 30%, avant de finir par une requête d’un cynisme absolu demandant à bénéficier à l’avenir d’un plus grand support de la part d’Apple…

Si la situation et les commentaires de Kuaiyong peuvent prêter à sourire, on peut être certain que le service juridique d’Apple en Chine (et à Cupertino) est désormais sur les dents !

À Paris aussi, on doit moins rigoler de cette histoire un peu grotesque, mais qui pourrait prendre une dimension importante. Chez AppGratis, on vient de subir un nouveau coup dur : le service n’a plus le droit d’envoyer de notification push à ses utilisateurs.

Publicité

Ailleurs sur le web