Achats in-App: Apple rembourse 37 000 clients

Achats in-App: Apple rembourse 37 000 clients

La marque à la Pomme va devoir rembourser la somme de 23,9 millions d’euros aux milliers de familles américaines qui ont déposé plainte à son encontre pour négligence suite à des achats in-App effectués par des enfants à l’insu de leurs parents.

Publié le 16 janvier 2014 - 9:41 par François Giraud

De nombreuses applications Apple, principalement des jeux destinés aux plus jeunes achètent sans compter et surtout sans le savoir des améliorations diverses et variées de leurs jeux préférés. Pour améliorer un personnage, disposer de nouvelles fonctions ou de pouvoirs inédits pour leurs héros, ils cliquent sur une amélioration, qui, est payante. De petites sommes de l’ordre d’un dollar, mais qui peuvent représenter un beau pactole à la fin du jeu. Les parents ont donné à leur progéniture l’accès à leur compte bancaire pour améliorer une première fois le jeu et l’enfant améliore son héros au fil du temps sans se rendre compte des sommes dépensées. Pas moins de 37 000 familles pour un montant total de 32,5 millions de dollars se sont retrouvées concernées par ce problème et ont déposé plainte auprès de la Federal Trade Commision (FTC) pour négligence de la part d’Apple qui proposait ces services payants depuis 2011 sans en avertir les utilisateurs.  La FTC dénonçait le fonctionnement d’un système permettant durant un délai de 15 minutes après l’entrée du mot de passe d’effectuer un nombre illimité de transactions.

Un accord a été trouvé entre Apple et la FTC le mercredi 15 janvier 2014

La FTC a annoncé hier avoir trouvé un accord avec Apple au sujet de ces achats in-App. La marque à la Pomme va rembourser 23,9 millions d’euros pour les 37 000 clients concernés. La firme a jusqu’au 31 mars 2014 pour changer sa méthode de facturation de ces micro-achats afin que ce problème ne se reproduise plus. Tim Cook indique qu’en 2013, Apple a contacté 28 millions de clients concernés par ces micro-achats. Quand les emails n’arrivaient plus à destination, un courrier écrit était envoyé aux destinataires. 37 000 demandes de remboursements ont été envoyées à la marque à la Pomme qui les a honoré. La FTC demande à Apple de stipuler la durée possible des transactions. La Commission indique l’exemple d’un client qui a constaté que son enfant avait dépensé 2 600 $ en micro-achats via l’application « Tap Pet Hotel », soit 1 900 euros. La FTC indique également que les coûts initiaux des applications vont de 0,99 $ à 99 $.

Advertisements

Ailleurs sur le web