Activision se paie King (Candy Crush) pour 5,9 milliards de dollars

Activision se paie King (Candy Crush) pour 5,9 milliards de dollars

Le géant du jeu vidéo Activision se paie un autre géant, de la mobilité, à savoir King, éditeur du très populaire Candy Crush.

Publié le 3 novembre 2015 - 9:45 par Stéphane Ficca

Activision devient le King

A la surprise générale, Activision Blizzard (aux commandes notamment de licences telles que Call of Duty, Guitar Hero ou encore World of Warcraft) vient d’annoncer le rachat de King Digital Entertainment, l’éditeur du très populaire Candy Crush. Une transaction qui s’élève à 5,9 milliards de dollars, et qui permet donc à Activision Blizzard de rentrer sur le marché du mobile avec un pilier dans le domaine, autrement plus solide que des concurrents tels que Rovio ou encore Zynga.

Logo Activision Blizzard

Publicité

Au passage, Activision Blizzard ajoute une nouvelle licence surpuissante à son catalogue, puisqu’après Call of Duty et World of Warcraft, c’est au tour de Candy Crush de rejoindre les rangs de l’américain, et de dominer par la même occasion le marché console, PC et mobile. L’éditeur peut également compter sur d’autres licences porteuses, comme Diablo, Starcraft, Skylanders ou encore Destiny, mais également HearthStone sur mobiles.

Grâce au rachat de King, Activision Blizzard s’offre non seulement une équipe comptant pas moins de 1600 employés, mais également un nouveau panel de 475 millions de joueurs, qui se connectent chaque jour à Candy Crush via leur mobile ou directement via Facebook. L’éditeur donne également quelques nouvelles de World of Warcraft, qui compte désormais 5,5 millions d’abonnés dans le monde, soit une légère baisse depuis le dernier trimestre. Un chiffre qui devrait toutefois remonter prochainement, avec le lancement de la sixième extension Legion.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *