Adblock a été vendu à un inconnu et le logiciel laisserait passer quelques publicités ?

Michael Gundlach, le créateur d’AdBlock vient d’envoyer un message, ce weekend, aux 40 millions d’utilisateurs de son logiciel qui bloque les publicités sur les pages du Web, expliquant qu’il a vendu son logiciel à une personne qui souhaite garder l’anonymat, et annonce que son extension rejoint le programme de « publicités acceptables », lancé par son concurrent AdBlock Plus.

AdBlock Plus indique ne pas avoir racheté AdBlock comme certaines rumeurs l’indiquaient. Le blocage de publicités serait en passe de disparaître. Les utilisateurs verront dorénavant apparaître des publicités dans les pages Internet, même s’ils activent d’extension qui peut être disponible pour les navigateurs Chrome de Google, Firefox de Mozilla ou encore Safari de la marque à la Pomme. C’est la décision du nouvel acquéreur d’Adblock, qui souhaite rester anonyme.

adblocksell

Adblock va donc adopter le programme Acceptable Ads d’Adbock Plus.  Ce programme laisse passer des publicités jugées acceptables. Michael Gundlach explique indique qu’avant, Adblock Plus sélectionnait ce type de publicités et a depuis peu, décidé de laisser ce rôle d’arbitrage à une commission indépendante d’experts. 700 sociétés seraient concernées par ces publicités acceptables. Moyennant finance, les annonceurs pourront donc publier des publicités. En général, le programme des « publicités acceptables  » répond à une charte de bonne conduire publicitaire pour éviter que les annoncées publiées soient trop gênantes pour les internautes. Mais comme il suffira de payer pour que les annonces ne soient plus bloquées, il n’est pas aisé de savoir si ces dernières vont être intrusives ou non à l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here