AdBlock encore victorieux au tribunal

Le mois dernier, l’éditeur Eyeo, géniteur du très populaire AdBlock Plus, sortait victorieux d’un procès en Allemagne, puisque la justice allemande avait alors considéré l’outil comme parfaitement légal. La justice estime en effet que les internautes sont parfaitement en droit de contrôler ce qui va s’afficher sur leur écran. Le fait de bloquer sciemment les contenus publicitaires reste donc légal, car considéré comme lié à la liberté personnelle de chacun.

Adblock-plus

Aujourd’hui, Eyeo signe une nouvelle victoire au tribunal, toujours en Allemagne, face aux groupes Prosieben et RTL Interactive. Dans le viseur, toujours cette liberté prise par AdBlock Plus de supprimer les publicités affichées sur les sites web, mais également la fameuse « liste blanche », cette liste qui permet aux annonceurs de ne pas être bloqués par le logiciel, moyennant une certaine rémunération bien sûr. Un système comparé à du « racket » selon certains annonceurs. Le tribunal de Munich a toutefois estimé que le logiciel AdBlock Plus n’est pas de nature anticoncurrentielle, puisque ce sont les internautes qui décident (ou non) de son utilisation.

Les annonceurs ont d’ores et déjà confirmé leur volonté de faire appel de cette décision, n’hésitant pas à évoquer « une attaque contre le pluralisme des médias, et la liberté de la presse« . De son côté, Eyeo se félicite de cette nouvelle victoire et rappelle qu’AdBlock Plus a été téléchargé plus de 400 millions de fois, tandis que le navigateur pour Android AdBlock Browser, en bêta, a été téléchargé plus de 220 000 fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here