Affaire de San Bernardino : le FBI aurait déboursé plus d'un million de dollars pour débloquer l'iPhone 5C

Affaire de San Bernardino : le FBI aurait déboursé plus d’un million de dollars pour débloquer l’iPhone 5C

Pour débloquer l’iPhone 5C de l’un des auteurs de la tuerie de San Bernardino, le FBI aurait dépensé plus d’1,3 million de dollars.

Publié le 22 avril 2016 - 10:56 par François Giraud

Le FBI aurait payé 1,3 million de dollars aux hackers pour débloquer l’iPhone 5C

Le FBI aurait payé plus d’un million de dollars aux hackers qui ont débloqué l’iPhone 5C de l’un des auteurs de la tuerie de San Bernardino, une somme colossale pour pas grand-chose, car les données recueillies sur l’iPhone en question n’auraient apporté aucune preuve. Cette opération vaut cependant le coup, selon le directeur de l’agence gouvernementale.

FBI

Publicité

Le montant payé par le FBI n’aurait pas été révélé officiellement mais le directeur de l’agence, James Comey a indiqué que la somme était importante, et a déclaré « A coup sûr, davantage que ce que je vais gagner jusqu’à la fin de ce poste, dans sept ans et quatre mois ». Sachant que le directeur du FBI est rémunéré près de 15 000 dollars par mois, le somme déboursée par son agence gouvernementale pour payer les hackers devrait s’élever à plus d’1,3 million de dollars.

Contrairement aux premières informations qui ont fuité sur la toile, le FBI n’aurait pas fait appel à une société tierce mais à des hackers professionnels qui auraient piraté le smartphone de l’auteur des faits. Apple a toujours refusé d’aider les enquêteurs du FBI pour respecter la vie privée de ses utilisateurs et reste catégorique sur le fait de ne pas vouloir ouvrir de portes dérobées au sein des iPhone. Le FBI devait donc trouver une autre méthode pour pouvoir accéder à l’iPhone de l’un des auteurs de la tuerie de San Bernardino. Toutefois, fin mars, le FBI s’est fendu d’un communiqué officiel, annonçant être parvenu à déchiffrer l’iPhone en question… sans l’aide d’Apple : « le gouvernement a maintenant pu avoir accès aux données stockées sur l’iPhone de Farook et ne requiert en conséquence plus l’aide d’Apple, mandaté le 16 février 2016 par un ordre de la Cour le contraignant à assister les agents dans leurs recherches« .

Selon les dernières rumeurs à ce sujet, le FBI aurait fait appel à des hackers professionnels, qui seraient arrivés à débloquer l’iPhone, mais n’auraient pas trouvé de données intéressantes pour les enquêteurs. Une opération qui aurait tout de même coûté plus d’un million de dollars au FBI, pour payer les hackers, valant le coup selon le directeur de l’agence gouvernementale.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *