Le FBI pourrait débloquer l’iPhone sans avoir recours à Apple ?

Selon diverses sources, les autorités américaines, et en particulier le FBI, aurait trouvé une méthode pour lire le contenu des iPhone. L’objectif des autorités fédérales serait de pouvoir accéder à l’iPhone de l’un des auteurs des attentats de San Bernardino qui se sont déroulés en décembre dernier. Le FBI pourrait pirater l’iPhone de l’auteur des faits avec une méthode démontrée par un pirate au FBI ce week-end. Ainsi, les autorités fédérales américaines auraient trouvé un moyen de contourner le verrouillage des iPhone.

Une audition entre le FBI et Apple devait avoir lieu ce mardi au tribunal de Riverside en Californie, mais le gouvernement américain a fait annuler cette audience. Elle avait pour objectif d’obliger Apple à ouvrir l’accès à ses iPhone, mais le FBI pourrait contourner le système de sécurité et ne plus avoir besoin de l’aide d’Apple pour accéder aux iPhone concernés. Le FBI a donc déposé une motion lundi soir pour faire annuler l’audience ce ce mardi, souhaitant d’abord tester la solution qui s’est offerte à lui ce week-end grâce à l’aide d’un hacker resté anonyme. Lors de la keynote de la marque à la Pomme qui s’est déroulée hier, lundi 21 mars 2016, Tim Cook, CEO du groupe, a rappelé que la protection des données personnelles de ses clients est une obligation et qu’il ne dérogerait pas à la règle, ce qui lui a valu un bras de fer musclé avec les autorités américaines et notamment le FBI ces dernières semaines.

apple

Suite à ce bras de fer, un juge californien devait statuer ce mardi 22 mars sur les demandes des enquêteurs fédéraux qui veulent qu’Apple débloque les iPhone des auteurs de la tuerie de San Bernardino qui avait fait 14 morts en décembre dernier. Apple avait saisi les tribunaux pour contester la demande des enquêteurs fédéraux, prônant la sécurité des données confidentielles des utilisateurs d’iPhone. Mais le FBI n’aurait finalement pas besoin de l’accord d’un juge, car il viendrait de trouver un moyen de pirater les iPhone de la marque à la Pomme, avec l’aide d’un hacker qui aurait démontré aux fédéraux comment réaliser cette opération de piratage. On ne sait pas si ce sont des personnes tierces ou un seul pirate, mais il aurait été démontré ce dimanche au FBI comment contourner les systèmes de sécurité de l’iPhone et la méthode pour décrypter les données sans avoir besoin de l’aide d’Apple. Un communiqué publié par la police fédérale indique que cette méthode va être testée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here