Alan Mullaly restera chez Ford et ne succédera pas à Ballmer

Alan Mullaly restera chez Ford et ne succédera pas à Ballmer

Microsoft souhaite trouver un successeur de Steve Ballmer avant la fin de l’année. Le groupe a nettement avancé et établi une liste de deux prétendants au poste: Alan Mullaly et Satya Nadella. Un membre anonyme du conseil d’administration vient de révéler une information de taille; Alan Mullaly ne devrait pas quitter ses fonctions chez Ford avant fin 2014.

Publié le 6 décembre 2013 - 15:33 par La rédaction

On parlait il y a quelques jours de l’actuel PDG de Ford, Alan Mullaly, un homme capable de mener à bien des restructurations. Le comité de direction de Microsoft souhaite trouver rapidement un successeur à Steve Ballmer pour sortir de la période de flottement que vit le groupe. Le comité dirigé par Bill Gates avait sélectionné mi-octobre 2013 une liste de 40 candidats parmi des personnes de Microsoft et extérieures au groupe. Cette liste avait été réduite à deux personnes pressenties pour occuper le poste de PDG de l’éditeur récemment. Dans cette liste, figuraient Alan Mulally, le coprésident de Ford et Satya Nadella, responsable de la division Cloud au sein du groupe. A priori, Alan Mullaly ne serait plus intéressé pour succéder à Steve Ballmer. Cette information, reprise par The Verge, a été donnée par un membre du conseil d’administration de Microsoft, qui a souhaité rester anonyme. Ce membre du CA aurait dit: »Alan devrait rester chez Ford jusqu’à la fin de l’année 2014. C’est tout ce que je sais ».

Alan Mullaly

Alan Mullaly ne devrait pas succéder à Steve Ballmer

Le second candidat qui reste encore en course est Satya Nadella, l’actuel responsable du Cloud au sein de l’éditeur. Il pourrait prendre désormais la tête de la liste de prétendants. D’autres candidats à la succession de Steve Ballmer étaient pressentis puis mis sur la touche. Il s’agissait de Stephen Elop, ancien patron de Nokia, Tony Bates, vice-président de Microsoft, s’occupant du business développement et Mike Lawrie, patron de CSC. Rien n’est encore décidé, et l’agenda que Bill Gates souhaitait respecter pour trouver un successeur à Ballmer semble compromis.

Advertisements

Ailleurs sur le web