Alex Kibkalo derrière les barreaux pour vol de données chez Microsoft

Alex Kibkalo derrière les barreaux pour vol de données chez Microsoft

Un ancien employé de Microsoft, Alex Kibkalo, a été accusé d’avoir volé des informations sur Windows 8 chez Microsoft et les avoir transmises à un blogueur Français. Résultat, il écope de 3 mois de prison ferme.

Publié le 13 juin 2014 - 14:36 par François Giraud

Alex Kibkalo, ex-employé de Microsoft durant sept années vient d’être condamné par le tribunal de Seattle  à 3 mois de prison ferme pour avoir dévoilé des captures d’écran de préversions de Windows 8 à des médias dont un blogueur Français qui s’est empressé de les dévoiler sur son site Internet et son compte Twitter. Alex Kibkalo aurait, selon Microsoft, téléchargé sur un ordinateur de l’éditeur de Redmond le logiciel et les mises à jour en préversions de Windows 8 RT et terminaux ARM mais également  » Activation Server Software Development Kit », un logiciel utilisé pour la protection contre le piratage. Il aurait ensuite copié l’ensemble des données sur son compte SkyDrive personnel pour les dévoiler au blogueur Français.

Une affaire qui datait de 2012

L’ancien employé de Microsoft avait livré des notes internes du groupe ainsi qu’une version d’un logiciel antipiratage interne. Le rapport de FBI, suite à l’enquête détaillait les conversations entre l’employé et le blogueur Français dont le nom n’a pas été dévoilé. Microsoft avait déposé plainte le 17 mars 2014 auprès de la Justice Américaine et Alex Kibkalo avait été arrêté le 19 mars. Il a été mis en prison durant tout son procès et les jours qui lui restent à purger ont été décomptés de sa peine. Il devrait sortir de prison le 19 juin 2014. Microsoft avait demandé une compensation de 22,5 millions de dollars au voleur, mais la Cour de Justice n’avait pas retenu cette requête.

Advertisements

Ailleurs sur le web