Alphabet publie des résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes

Alphabet publie des résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes

Alphabet, maison mère de Google vient de publier ses résultats trimestriels ce jeudi 21 avril. Malgré un chiffre d’affaires en hausse, l’action perdait plus de 4 points à l’annonce des résultats, inférieurs aux attentes des analystes.

Publié le 22 avril 2016 - 16:53 par François Giraud

Malgré une croissance à deux chiffres, Alphabet déçoit les analystes

Alphabet, la maison mère de Google vient de publier ses résultats trimestriels. Malgré un bénéfice net et un chiffre d’affaires en hausse, les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes des analystes financiers. Le titre a chuté de plus de 4 points à la clôture de la Bourse à Wall Street ce jeudi soir. Le groupe annonce un bénéfice net de 4,21 milliards de dollars contre 3,52 milliards un an plus tôt, mais les analystes prévoyaient un bénéfice net par action de 7,97 dollars US alors que le groupe a annoncé un bénéfice par action à 7,50 dollars US.

Le chiffre d’affaires consolidé atteint 20,26 milliards de dollars contre 17,26 milliards de dollars un an plus tôt. Les revenus publicitaires ont augmenté de 16 points à 18,02 milliards de dollars US et les activités hors moteur de recherche, les « Others Bets » ont enregistré un chiffre d’affaires de 166 millions de dollars contre 80 millions de dollars il y a un an. La perte opérationnelle est à 802 millions de dollars contre 633 millions l’an dernier.

alphabet-google-company-wedolovetech

Publicité

Les revenus augmentent de 17 points sur un an et le résultat net progresse de 20%. Au niveau des revenus publicitaires de Google, certes ils ont augmenté de 16% à 18,02 milliards de dollars US et le nombre d’annonces a progressé de 29 points mais le coût par clic a quant à lui reculé de 9%. Le chiffre d’affaires trimestriel a évolué grâce à une forte croissance des rentrées publicitaires sur les terminaux mobiles. Alphabet a cependant réduit ses coûts et le groupe travaille sur de nouveaux projets.

Ruth Porat, directrice financière du groupe a décidé d’investir dans les voitures autonomes, un moyen de ne plus dépendre à 90% de ses revenus publicitaires. D’autres domaines de diversification sont au programme dans les secteurs de la domotique, des biotechnologies ou des satellites. Autre chiffre, concernant cette fois la recherche et développement, qui a grimpé de 26% en un an à 3,4 milliards de dollars.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *