Altice : un CA relativement stable grâce à ses filiales américaines

Altice : un CA relativement stable grâce à ses filiales américaines

Le groupe Altice publie des résultats en demi-teinte au troisième trimestre 2016, stabilisé grâce à ses filiales américaines, mais en France, l’opérateur SFR perd encore des clients.

Publié le 14 novembre 2016 - 9:02 par François Giraud

Groupe Altice : des résultats en demi-teinte au troisième trimestre

Les résultats ne sont pas au beau fixe pour le groupe SFR mais la maison mère, Altice, enregistre des résultats plutôt stables en raison du développement de ses filiales américaines. En France, le groupe SFR perd des clients, son chiffre d’affaires reste stable mais les revenus sont en baisse pour ce troisième trimestre 2016. L’hémorragie reste difficile à cautériser, l’opérateur SFR a, en effet, perdu près d’un million de clients depuis le débit de l’année en cours ce qui n’arrange pas le bilan du groupe.

altice-logo

Publicité

Au troisième trimestre 2016, le chiffre d’affaires ressort à 2,8 milliards de dollars contre 2,7 milliards de dollars il y a un an à la même période. L’EBITDA (excédent brut d’exploitation) atteint un milliard d’euros, en évolution de +0,6 point sur la période. Le groupe Altice a augmenté sa rentabilité à l’aide de ses filiales américaines, présentes depuis l’an dernier. En France, le groupe montre quelques signes de redressement, même s’il continue à perdre des clients.

les deux câblo-opérateurs américains Suddenlink et Optimum, deux filiales américaines du groupe de Patrick Drahi, affichent respectivement une rentabilité de 20,2 % et 32,5 %, ce qui permet au groupe Altice d’enregistrer un EBE à 2,3 milliards d’euros sur un an. Par contre, dans l’hexagone, le groupe a perdu 2,1 millions de clients dont 1,7 million d’abonnés à la téléphonie mobile. Sur le troisième trimestre 2016, le nombre d’abonnés a diminué de 100 000 dans la téléphonie mobile et de 75 000 dans le haut débit.

logo-sfr-sport

L’EBITDA (excédent brut d’exploitation) atteint un milliard d’euros, en évolution de +0,6 point sur la période, ce qui paraît peu, mais il est en forte évolution par rapport aux trimestres précédents, en recul de 9 et de 6,8 points sur la période. La marge brute d’Altice a augmenté de 3 points à 39,5%, en grande partie grâce aux filiales américaines, où l’Ebitda ajusté a bondi de 28 points.  Michel Combes indique qu’une amélioration significative de l’Ebitda et des revenus est à venir. Il est confiant et précise que petit à petit, le groupe progresse. Ses prévisions indiquent que le groupe pourrait regagner des clients en 2018, mais malheureusement pas avant. Précisions également que le groupe a lancé un plan de restructuration avec le licenciement de plus de 30% de ses effectifs avant 2019.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *