Amazon adopte une nouvelle stratégie et dévoile ses projets

Amazon adopte une nouvelle stratégie et dévoile ses projets

Les employés du groupe Amazon qui sont démotivés ou mécontents de leur travail peuvent désormais quitter l’entreprise. Le groupe leur offre une prime de départ. Un moyen de conserver les éléments les plus motivés au sein du groupe et de faire régner une meilleure ambiance.

Publié le 11 avril 2014 - 15:01 par François Giraud

Les conditions de travail chez Amazon étant de plus en plus critiquées, notamment dans ses entrepôts de logistique. Le groupe vient de mettre en place une prime de départ qui sera versée aux employés qui sont mécontents ou qui ne sont plus motivés pour garder leur emploi. Un moyen pour le groupe de ne conserver que des éléments moteurs et motivés en son sein. En effet le groupe Amazon connaît bien des critiques sur les conditions de travail en France, aux USA ou en Allemagne, où les grèves sont souvent organisées pour que les employés puissent obtenir gain de cause et des augmentations de salaire.

Jeff Bezos, lance la campagne « Pay to Quit » aux USA

Les salariés insatisfaits des conditions de travail sont invités à quitter Amazon, moyennant une prime. Jeff Bezos, PDG du groupe ne souhaite pas modifier les conditions de travail mais incite les salariés mécontents à partir. La campagne « Pay to Quit » a été lancée aux USA. Le PDG souhaite garder les meilleurs éléments de son groupe et il sait très bien que les équipes qui resteront et ne partiront pas et que l’ambiance dans son groupe sera meilleure, ce qui aura un impact indéniable sur la productivité.

De 2000 à 5000 dollars pour quitter le groupe

Jeff Bezos proposera un chèque qui sera de 2000$ la première année et qui augmentera de 1000$ par an jusqu’à 5000$ au maximum. Ce chèque sera proposé aux salariés qui souhaitent quitter le groupe. Jeff Bezos indique que ce système permettra aux employés d’avoir le temps de réfléchir sur leurs envies et de savoir s’ils veulent vraiment partir ou rester. Jeff Bezos a indiqué la mise en place de cette prime dans une lettre à ses actionnaires.

D’autres projets en cours d’élaboration

Il indique dans le même courrier que son équipe « Prime Air » est en train de réaliser des tests de vol avec des drones dans l’espoir de livrer des petits colis. Des drones de dernière génération sont, de plus à l’étude. Les autorisations aériennes ne sont pas accordées mais ce n’est pas important pour le moment, le projet se poursuit. Jeff Bezos écrit que le service AmazonFresh sera prochainement étendu à de nouveaux marchés et dans de nouvelles villes. Enfin, le PDG d’Amazon précise qu’il va acquérir ComiXology, un service de vente de bandes dessinées en ligne. Le lecteur achète sa BD sur la boutique en ligne et peut là lire sur le site ou via un terminal sous iOS ou Android.

Advertisements

Ailleurs sur le web