Amazon France: Son PDG dénonce une loi qui vient d'être adoptée par l'Assemblée

Amazon France: Son PDG dénonce une loi qui vient d’être adoptée par l’Assemblée

Ce texte est « contre le consommateur » et « va réduire la diversité culturelle en France », indique Romain Voog, PDG d’Amazon France à propos d’une proposition de loi qui est passée la semaine dernière à l’Assemblée et doit encore être validée au Sénat. Le PDG a dénoncé cette loi lors d’une interview du Dauphiné Libéré.

Publié le 11 octobre 2013 - 9:06 par La rédaction

Le PDG d’Amazon France dénonce une loi qui vient d’être adoptée par l’Assemblée et qui doit encore passer au Sénat, interdisant d’appliquer une remise de 5% sur les livres en plus de la gratuité des frais de port. Un alinéa a été inséré dans la loi Lang de 1981. Les frais de port gratuits que propose de géant du livre en ligne Amazon sont jugés comme de la concurrence déloyale par rapport aux libraires qui sont déjà en situation financière précaire, due à l’explosion des achats de livres sur Internet. Romain Voog dénonce cette loi et indique dans une interview au Dauphiné Libéré que cette proposition de loi est « contre le consommateur » et « va réduire la diversité culturelle en France ».

Pour 25% des livres vendus sur Internet, les consommateurs paieront plus cher!

Amazon détient 70% du marché de la vente de livres en ligne. Romain Voog ajoute que les personnes qui n’ont pas de librairie à proximité de chez eux devront payer 5% de plus, ce qui n’est pas normal, et précise que « 25% des livres vendus en France ne sont vendus que sur Internet. Pour 25% des livres vendus, les gens paieront plus cher « . Il tient à préciser qu’Amazon n’est pas responsable de la baisse des ventes de livres dans les commerces de quartier, que le problème n’est autre que l’augmentation des charges des libraires, à commencer par les loyers qui ne cessent d’augmenter et les offres de nouvelles enseignes qui vendent des biens culturels. Interrogé sur le redressement fiscal de 200 millions d’euros que le fisc Français réclame à Amazon, le PDG a indiqué qu’une procédure était en cours et que le groupe paie la TVA en France sur tous les produits physiques vendus. L’année dernière, sa société a reversé 150 millions d’euros de TVA au fisc.

Advertisements

Ailleurs sur le web