Selon un expert en cybersécurité, une quarantaine de smartphones Android ont été infectés par un malware… lors de leur conception en usine !

Des smartphones Android infectés lors de leur conception

Depuis quelques années déjà, les smartphones Android sont les proies de nombreuses attaques de la part des pirates. Si aujourd’hui, Google veille aux applications présentes au sein de son PlayStore, il fut un temps où la boutique grouillait littéralement d’applications vérolées et autres malwares. Les utilisateurs peu précautionneux pouvaient ainsi, en un clic, installer un « virus » sur leur smartphone.

Aujourd’hui, le marché PlayStore est nettement plus clean, mais de mauvaises applications sévissent encore. Pire, la société de sécurité Dr Web a indiqué qu’une sélection de smartphones Android étaient infectés par des malwares… dès leur conception en usine ! En effet, une sélection de smartphones low cost a été identifiée, ces derniers présentant tous un malware dès leur mise en route.

Un malware baptisé Android.triada.231, qui va venir s’attaquer à la composante Zygote d’Android. Le but du malware est ici d’installer des applications sur le smartphone, sans que cette dernière ne soit au courant, ni ne donne le moindre accord préalable. Au total, ce sont une quarantaine de smartphones Android low cost qui sont concernés par ce malware injecté par un éditeur de logiciel chinois.

Ce dernier a en effet noué divers partenariats avec les constructeurs, et a abusé de leur confiance en intégrant à son application du code malveillant. A l’heure actuelle, les smartphones concernés restent presque exclusivement disponibles en Chine, et parmi les victimes, on peut citer Leagoo, ARK, Zopo, Doogee, Homtom, Mito, Vertex, Advan ou encore Haier. Reste à savoir maintenant si les constructeurs sauront à l’avenir se protéger contre ce genre d’attaques à la source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here