Andy Rubin veut offrir des dashcams pour filmer vos trajets

Andy Rubin veut offrir des dashcams pour filmer vos trajets

Les dashcams sont des caméras embarquées de plus en plus répandues dans les véhicules. Andy Rubin vous en offre une en échange des images de vos trajets. Des données précieuses pour le cofondateur d’Android et sa société Playground Global.

Publié le 10 février 2016 - 15:30 par François Giraud

Andy Rubin vous offre une caméra embarquée contre les images de vos trajets

Les dashcams peuvent être utiles lors d’accidents pour aider les assureurs à vous dédommager mais elles coûtent cher. Ces caméras embarquées à bord des véhicules qui filment vos trajets en temps réel permettent aux compagnies d’assurances de savoir quelles sont les parts de responsabilités de chacun lors d’un accident ou d’un simple incident matériel.

Pour pouvoir utiliser une dashcam et ne pas se ruiner, Andy Rubin a eu l’idée de proposer de vous l’offrir en échange des images filmées lors de vos trajets. Ces caméras embarquées sont rarement commercialisées à moins de cent euros, ce qui représente un budget important pour certaines personnes. De plus elles ne sont pas très discrètes.

dashcam_gruppenbild_2000

Publicité

Quelques exemples de dashcams

Le père d’Android, Andy Rubin, propose d’offrir la caméra embarquée en échange des images qu’elle filme. Ces images représenteraient une certaine valeur commerciale. La société Playground Global d’Andy Rubin est in incubateur qui est spécialisé dans l’intelligence artificielle et travaille également sur l’exploitation d’images. L’ensemble des films de trajets enregistrés permettraient de cartographier la planète à l’image de Street View ou d’exploiter ces séquences différemment. Rubin est ambitieux et souhaiterait créer une intelligence artificielle de qualité. Pour y arriver, il a besoin de collecter des données en temps réel qui se situent dans le monde réel. Avec les dashcams, il pourrait récupérer de précieuses données.

Playground Global a été créée par Andy Rubin, père d’Android, qui a quitté Google en 2014. Sa société est un incubateur de start-up qui veulent développer de nouveaux produits, mais pas seulement. La société propose de l’expertise à l’aide d’une cinquantaine d’ingénieurs regroupés dans le Studio, un département qui travaille dans de nombreux domaines d’avenir comme l’apprentissage automatique, le design ou encore la logistique. Des produits sont inventés et développés puis réutilisés sur d’autres projets. Rubin posséderait de grosses infrastructures liées au deep learning.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *