L'action Apple malmenée une semaine avant la publication des résultats trimestriels

L’action Apple malmenée une semaine avant la publication des résultats trimestriels

Il suffit d’un rien pour bousculer le cours d’une action. Apple est peut-être maître ès techniques de manipulation des médias, en tout cas, les stocks de composants audio non commandés par Apple à un sous-traitant ont précipité la chute de l’action Apple qui est passée sous la barre des 400 dollars sur la bourse de Wall Street sur la journée d’hier.

Publié le 18 avril 2013 - 14:00 par La rédaction

Ce mercredi, sur le marché américain, l’action Apple a connu un plus bas à 399,75 dollars pour finalement clôturer à 402,8 dollars ce qui constitue une chute de 5,5 % de l’action de la firme de Cupertino sur une seule journée de cotation. Ceci est à mettre en corrélation avec la valeur de l’action en septembre 2012 qui culminait alors à 702 dollars.

Il sera difficile de savoir si la disparition de Steve Jobs aura contribué à la perte de l’aura Apple et dans quelle mesure, aussi bien dans le cœur des geeks qu’auprès des prévisions des analystes financiers. Toujours est-il que l’action Apple est aujourd’hui malmenée et il suffit d’un rien pour la faire basculer dans le rouge. En effet, hier, le sous-traitant Cirrus Logic, qui fournit Apple en composants audio pour ses « idevice », a publié certes de bons résultats avec des recettes en forte progression, mais termine son exercice avec un inventaire qui s’élève à 23,3 millions de dollars. Et alors ? Eh bien voilà, parmi ces 23,3 millions de dollars de produits et composants en stock, 20,5 étaient destinés à Apple qui n’a pas utilisé cette réserve de composants, ce qui tend à prouver que les volumes de production connaissent un fort ralentissement.

Nous sommes à quelques jours de la publication des résultats trimestriels par Apple qui pourrait avoir fort à faire pour masquer une érosion substantielle de ses ventes, à quelques semaines du lancement du prochain iPhone sur lequel, à coup sûr, Cupertino comptera pour inverser la tendance. C’est le 29 juin prochain que l’on attend l’officialisation de l’iPhone 5S , une évolution de l’iPhone 5 actuel, doté vraisemblablement d’un capteur biométrique pour sécuriser la technologie et NFC qui fera son apparition sur le prochain iPhone. Au rayon photo, on attend un nouveau capteur 12 mégapixels coiffé d’une lentille bénéficiant d’une meilleure couverture que le F/2,4 de l’iPhone 5 actuel pour offrir un bond qualitatif des photos capturées par l’iPhone 5S par rapport à l’iPhone 5, à la manière de ce que l’on a connu lorsque l’iPhone 4S est sorti par rapport à l’iPhone 4. Pour séduire les marchés de masse, et les marchés émergeant, en 2013, Apple devrait sortir son iPhone low cost, un smartphone 4″ en charge de conquérir des marchés à bas coût qui sont devenus des terres prospères pour Google et son système Android.

Publicité

Ailleurs sur le web