Apple contraint de supprimer les applications VPN en Chine

Apple contraint de supprimer les applications VPN en Chine

Sous la pression du gouvernement chinois, Apple retirer de son AppStore les applications de type VPN.

Publié le 31 juillet 2017 - 10:49 par Stéphane Ficca

Apple retire les VPN de son AppStore en Chine

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, la notion de liberté en Chine n’est pas tout à fait équivalente à celle de nombreux autres pays du monde. En début d’année 2017, le gouvernement a en effet décidé d’établir de nouvelles lois pour durcir encore un peu plus sa position vis à vis des VPN, ces outils qui permettent de contourner la censure chinoise vis à vis du web. Le gouvernement a ainsi pu (faire) fermer différents fournisseurs de VPN locaux.

Apple-Logo

Publicité

Evidemment, les VPN étrangers sont eux aussi dans le viseur de Pékin, et c’est aujourd’hui le géant américain Apple qui cède sous la pression. Ce dernier vient en effet de confirmer sa décision de retirer de l’AppStore chinois diverses applications VPN qui permettaient elles aussi de contourner la censure web du pays. Selon Apple : « Nous avons reçu l’ordre de retirer les applications de VPN en Chine, qui ne respectent pas les nouvelles régulations. Ces applications restent toutefois disponibles partout ailleurs. »

Evidemment, cette décision n’est clairement pas du goût des différents éditeurs, qui ont tous confirmé leurs inquiétudes vis à vis de cette mesure on ne peut plus drastique de la part du gouvernement chinois, mais aussi de la coopération du groupe Apple. Selon ExpressVPN, il s’agit « d’une menace pour la liberté d’expression et les libertés civiles« . Du côté de Star VPN, on évoque une situation très dangereuse, avec un gouvernement qui prend le contrôle d’Internet.

Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’Apple cède sous la pression locale en Chine, puisque le groupe américain avait en début d’année 2017 retiré les applications du New-York Times, suite à « des violations de la réglementation locale« . Bien sûr, Apple n’a pas forcément intérêt à se fâcher avec le marché chinois, ce dernier représentant une véritable mine d’or pour le groupe américain. Ceci explique sans doute un peu (beaucoup) cela.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *