Apple: Base de données piratée selon le groupe de hackers 1775Sec

Apple: Base de données piratée selon le groupe de hackers 1775Sec

Le service de stockage Dropbox a subi une opération de maintenance qui a perturbé son accès mais n’a pas été victime de piratage comme les rumeurs le laissaient penser. Le service de Dropbox indique qu’il n’a jamais reçu de cyberattaque mais qu’une opération sur ses serveurs a provoqué la panne.

Publié le 13 janvier 2014 - 14:17 par François Giraud

Dropbox a connu des déboires ce weekend au niveau de ses serveurs. une lourde opération de maintenance avait figé les services de stockage . Certains pensaient à une cyberattaque DDoS faisant suite à une déclaration sur Twitter du groupe de pirates « 1775Sec » mais il n’en est rien. La plateforme de téléchargement dément tout acte de piratage et précise qu’il s’agissait d’une opération de maintenance de ses serveurs. Les utilisateurs du service de stockage rencontraient encore quelques difficultés trois heures après la remise en service et la réinitialisation des serveurs. Le site présente ses excuses pour ce bug et la gêne occasionnée: »Nous savons que beaucoup d’entre vous comptent sur Dropbox chaque jour – nous sommes fiers de notre  fiabilité, et le moindre temps d’indisponibilité est inacceptable. En réponse, nous sommes en train de développer plus d’outils et de contrôles pour s’assurer que cela ne se reproduise pas. »

La base de données d’Apple aurait été piratée

Le groupe de pirates 1775Sec qui a revendiqué le piratage de Dropbox annonce également celui de la base de données de la marque à la Pomme. Le groupe de hackers aurait prévenu Apple de cette cyberattaque et indiqué qu’ils avaient menti sur l’attaque de Dropbox mais qu’ils ont bien attaqué Apple. Ils promettent de publier des listes d’appareils piratés si Apple ne fait pas état de leur action. Pour montrer qu’ils ne plaisantent pas, ils ont publié sur Pastebin des éléments prouvant que  cette attaque est bien réelle concernant environ cinquante appareils identifiés par leur UDID avec l’adresse IP de connexion et la version du système d’exploitation installé. Ils indiquent : »Nous vous avons prévenu, Apple Inc. Vous avez pensé que parce que nous avions menti sur l’attaque sur DropBox, nous ne vous avions pas hacké ? Vous avez mal pensé. »Apple a indiqué qu’une simple attaque par déni de service avait eu lieu mais pas celle indiquée par le groupe de hackers.

Advertisements

Ailleurs sur le web