Apple bloque le malware WireLurker mais la sécurité des iPhone reste vulnérable

Apple bloque le malware WireLurker mais la sécurité des iPhone reste vulnérable

Un malware baptisé WirLurker s’attaquait à iOS via Mac OS X. Apple l’a bloqué mais ouvre la boîte de Pandore de la sécurité des iPhone.

Publié le 7 novembre 2014 - 17:47 par François Giraud

En bloquant WireLurker, Apple ouvre la boîte de Pandore de la sécurité des iPhone

WireLurker était un malware qui utilisait Mac OS X pour infecter les terminaux sous iOS essentiellement dans l’Empire du Milieu. Il a été découvert hier par la société Palo Alto Networks. La marque à la Pomme vient de le bloquer. Le virus est mort, mais Apple a, du coup, ouvert la boîte de Pandore de la sécurité des iPhone.

iPhone 6 & iPhone 6 Plus

Publicité

Apple a identifié et bloqué le logiciel malveillant WireLurker

L’entreprise Palo Alto Networks a indiqué que des centaines de milliers de personnes utilisant des terminaux mobiles Apple auraient pu être touchés par ce malware, en grande partie dans l’Empire du Milieu. Plus de 400 iMac seraient infectés entraînants plus de 350 000 téléchargements du malware. Ce dernier passe via les iMac pour infecter les iPad et iPhone, lors du branchement des terminaux mobiles via une connexion USB pour synchroniser votre iPad ou votre iPhone par exemple.

WireLurcker pourrait encore pirater des iPhone

WireLurker s’installe lorsque les utilisateurs se rendent sur l’AppStore Chinois, la plateforme Maiyadi, sans que ceux-ci ne s’en redent compte bien évidemment. Ce virus serait présent depuis au moins six mois et aurait, pour l’instant été utilisé pour transformer en cheval de Troie, 467 applications pour Mac OS X via l’App Store Chinois Maiyadi. Les pirates peuvent ensuite mettre à jour les terminaux à distance et y installer de nouvelles applications ou d’autres malwares. Selon l’expert en sécurité informatique indépendant Jonathan Zdziarski, les mesures de sécurité prises par la marque à la Pomme ne seraient pas suffisantes et il serait encore possible d’accéder aux iPhone piratés, car Apple qui ne peut agir sur le Store Maiyadi a mis en place un blocage des applications qui ne pourront plis s’installer sur iOS.

Un malware également présent sur Windows ?

Pour faire face à cette menace, Apple a recommandé de ne télécharger des programmes ne provenant que des « sources de confiance ». Le malware serait encore présent sur d’autres systèmes d’exploitation et une version aurait également été découverte sur Windows par Jaime Blasco d’AlienVault Labs. Il a prévenu les experts de Palo Alto Networks de sa découverte. Le malware présent sur l’OS de Microsoft serait plus ancien que celui découvert hier sous iOS.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *