Carton asiatique pour Apple

Disponibles en Chine (et en Asie) depuis la fin d’année dernière, les iPhone 6 et iPhone 6 Plus d’Apple connaissent un succès colossal, si bien que l’américain est parvenu à se tailler une place de choix sur un marché généralement dominé par les acteurs locaux que sont Samsung ou encore Xiaomi. Même en Corée du Sud, pourtant mère patrie du géant Samsung, Apple est parvenu à faire trembler son plus fidèle concurrent.

Apple Coree Sud

En effet, même si Samsung reste leader sur ses terres, l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus ont connu un réel succès lors de leur lancement en novembre 2014, si bien que la part de marché d’Apple a subitement gonflé pour atteindre 33% de parts de marché, quand celle de Samsung passait dans le même temps de 60% à 46%. Les analystes de Counterpoint déclarent à ce sujet : « aucune marque étrangère n’a dépassé les 20% de part de marché dans l’histoire du marché des smartphones en Corée du Sud« .

Apple Japon

Du côté de la Chine, le constat est encore plus flatteur pour Apple puisque les ventes d’iPhone ont grimpé de 45% par rapport à l’année précédente, et le marché chinois représente l’un des plus rentables à l’heure actuelle pour l’américain. Ce dernier s’octroie actuellement 12% de part de marché, Samsung étant relégué à la 4e place avec 9% de part de marché. Rappelons que le marché chinois est dominé par Xiaomi et Lenovo. Enfin, du côté du Japon, Apple est également pleine forme puisqu’il s’accapare en novembre 2014 pas moins de 51% de parts de marché, loin devant la concurrence.

(Source : CounterpointSearch)

2 Commentaires

  1. Comme un enfant qui reçoit un nouveau jouet : ca attire quelques instants, puis lasse bien vite.
    Attendons la chute quand ils auront remarqué qu’ils ont payé plus pour moins.

  2. Comme un enfant qui reçoit un nouveau jouet : ca attire quelques instants, puis lasse bien vite.
    Attendons la chute quand ils auront remarqué qu’ils ont payé plus pour moins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here