Apple et Samsung sur le chemin de la réconciliation dans la guerre des brevets qui dure depuis deux ans

Apple et Samsung sur le chemin de la réconciliation dans la guerre des brevets qui dure depuis deux ans

Apple et Samsung s’affrontent depuis deux ans devant les tribunaux pour violation de brevets. Une médiation pourrait être proposée entre les deux groupes à la demande de la juge Lucy Koh, qui souhaite que les patrons des deux firmes reprennent le dialogue. Tim Cook et Oh-Hyun Kwon sont conscients que la guerre des brevets qui les oppose n’est pas de bon augure pour les affaires. L’heure actuelle serait-elle à la médiation ?

Publié le 10 janvier 2014 - 9:21 par François Giraud

Oh-Hyun Kwon et Tim Cook, les deux grands patrons des géants de l’informatique Samsung et Apple vont tenter de conclure un accord à l’amiable dans la guerre des brevets qui les oppose depuis plusieurs années. En procès depuis longtemps, ils vont essayer de sortir de cette mauvaise passe. Dans le monde entier, Apple et Samsung se font interdire mutuellement des produits à tour de rôle et l’actualité serait probablement à la médiation. La guerre des brevets qui les oppose n’est pas bonne et ne reflète pas une bonne image de marque pour les affaires. Une première médiation avait échoué l’an dernier. Elle avait été demandée par le juge Lucy Koh.

Avant fin février, une médiation devrait être proposée

Avant la fin du mois de février 2014, une médiation devrait avoir lieu entre Apple et Samsung. Chaque patron pourra se faire assister de quatre avocats selon un document émanant de la justice américaine, rendu public avant-hier, mercredi 8 janvier 2014 afin de trouver un arrangement à l’amiable. Des responsables des deux groupes se sont déjà rencontrés lundi 6 janvier et une confrontation devrait se produire devant le tribunal d’ici à la fin du mois de mars 2014. Tim Cook et Oh-Hyun Kwon devraient se rencontrer le 19 février lors d’une réunion, accompagnés de leurs médiateurs respectifs. C’est la juge en charge du dossier, Lucy Koh, qui avait demandé aux deux groupes de présenter une proposition de médiation avant le procès de mars. Les deux groupes, qui s’accusent respectivement de violations de brevets dans de nombreux pays, sont engagés dans une longue liste de confrontations. En 2012, un premier procès avait abouti à la condamnation du géant sud-coréen à 680 millions d’euros d’amende. Apple demandait par la suite l’interdiction de smartphones et tablettes de Samsung aux Etats-Unis et un nouveau procès devrait démarrer fin mars 2014. Mais les patrons des deux firmes veulent trouver un terrain d’entente. L’heure actuelle est à la médiation.

Advertisements

Ailleurs sur le web