Il manque cependant un troisième partenaire de choix pour qu’Apple soit en mesure de lancer son service de streaming musical avec un catalogue susceptible d’intéresser les consommateurs, une major qui possède les droits des ouvres de Michael Jackson, Sony Music Entertainment avec lequel Apple semble batailler à trouver un terrain d’entente selon le site anglo-saxon theverge.com. Il faut dire que Sony a son propre service de steaming musical, le service Sony Music Unlimited, désormais accessible depuis tout l’écosystème de produits connectés Sony, depuis les lecteurs blurays connectés aux tablettes Xperia Z en passant par les smartTV Bravia, etc. Selon le New York Post, Apple avait initialement proposé de payer 0,06$ par chanson streamée soit la moitié de ce que se voit facturée la web radio Pandora.

L’importance d’un service de steaming musical pour Apple est d’enrichir l’univers iTunes et de favoriser la découverte de nouveaux morceaux, de nouveaux groupes et albums afin de booster les ventes et téléchargements légaux de ces derniers. En début d’année, Apple avait annoncé que depuis la création d’iTunes, ce sont 25 milliards de chansons qui avaient été ainsi vendues.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here