Quels sont les services de messagerie les plus sécurisés à ce jour ?

L’Eletronic Frontier Foundation (EFF) s’est penchée sur la question pour savoir quels sont les services de messagerie les plus sécurisés parmi ceux qui sont les plus utilisés à ce jour dans le monde. Entre iMessage, FaceTime, Facebook chat, Skype ou encore Hangouts, l’EFF a établi un classement suivant sept critères. Apple arrive en première position.

EFF enquête messageries

L’ONG EFF passe les logiciels de messagerie à la loupe

L’EFF, une ONG américaine vient de passer au peigne fin les logiciels de messagerie instantanée les plus utilisés aujourd’hui afin d’en mesurer la confidentialité, la qualité et surtout le niveau de sécurité qu’ils proposent aux utilisateurs. L’organisation s’appuie sur sept critères pour analyser les services de messagerie. Certains logiciels se détachent du classement et obtiennent la meilleure note. Ces logiciels sont CryptoCat, Signal / RedPhone, Slient Phone, Silent Text, TextSecure et ChatSecure + Orbot mais des logiciels comme QQ ou encore Mxit ne remportent pas de points.

Apple se détache et prend la tête du classement

D’autres outils, très populaires et massivement utilisés par les internautes ont été analysés par EFF. Il s’agit d’iMessage, de FaceTime, d’Hangouts de Google, de Skype, Snapchat, WhatsApp, Viber et Yahoo Messenger. Les services de messagerie obtiennent des résultats assez mauvais avec un à deux points sur sept, excepté pour les services d’Apple, iMessage et FaceTime qui sont les mieux placés avec cinq points sur sept selon l’enquête effectuée. AIM, BlackBerry Messenger, EBuddy XMS, Hushmail, Kik Messenger, Secret, Viber et Yahoo Messenger ne remporte qu’un seul point correspondant au premier critère évalué sur les sept existants.

Quels sont les critères analysés pour réaliser cette étude de l’EFF ?

  • Le message est-il chiffré pendant le transit ?
  • Est-il crypté de sorte que le fournisseur ne puisse pas le lire ?
  • Pouvez-vous vérifier l’identité des contacts ?
  • Les anciennes conversations sont-elles protégées si les clés de chiffrement sont dérobées ?
  • Le code source peut-il être consulté ?
  • Les mesures de sécurité sont-elles correctement documentées ?
  • Le code source a-t-il été vérifié ?

Que peut-on en conclure ?

Cette enquête montre qu’il est plus prudent d’utiliser les logiciels qui ont obtenu les meilleurs résultats, surtout si l’on recherche un service assurant une certaine confidentialité au niveau des discussions. Certes Apple remporte le plus grand nombre de points avec iMessage et FaceTime, mais l’EFF précise que la marque à la Pomme n’offre pas la possibilité de vérifier l’identité des destinataires et que les mesures de sécurité ne sont pas assez précises. Apple, de son côté a tenu à préciser que les messages ne peuvent pas être lus par la société, que les autorités gouvernementales comme le FBI ou la NSA ne sont pas, non plus, en mesure de lire les messages car ils sont tous chiffrés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here