En proie à quelques soucis liés au Face ID, l’iPhone X d’Apple peut désormais faire l’objet d’un échange standard en boutiques, sous certaines conditions. Explications.

Un souci de Face ID sur certains iPhone X

Lancé en toute fin d’année dernière, l’iPhone X d’Apple est le seul smartphone à la pomme à se passer d’un bouton Home, au profit de Face ID. La fonction de reconnaissance faciale mise au point par Apple permet en effet à l’utilisateur de déverrouiller son smartphone d’un simple regard. Un concept qui n’était pas forcément inédit déjà lors de la sortie de l’iPhone X, et que l’on retrouve désormais dans bon nombre de terminaux sous Android.

Un Face ID très efficace globalement, mais certains utilisateurs d’iPhone X ont récemment remonté quelques soucis avec leur smartphone. Ces derniers ont en effet quelques difficultés à déverrouiller leur smartphone via Face ID. Jusqu’à présent, Apple se chargeait de remplacer certaines pièces au niveau du capteur frontal, mais il semblerait que le souci soit plus sérieux pour Apple. A tel point que le géant américain demande également de vérifier le capteur dorsal de l’appareil, et de procéder à un remplacement complet du terminal en cas de besoin.

Le site MacRumors serait parvenu à mettre la main sur un mémo interne, lequel indique notamment : « Si un client signale que son iPhone X rencontre des problèmes d’identification de visage, vous pourrez peut-être le résoudre grâce à une réparation de la caméra arrière. Exécutez AST 2 sur l’appareil du client pour vérifier la caméra. Si les diagnostics concluent à un problème avec la caméra, effectuez la réparation pour voir si le problème est résolu. Si le problème n’est pas résolu, effectuez un remplacement complet de l’unité au lieu d’une réparation de l’écran. » En clair, en cas de souci, Apple recommande à ses équipes de procéder à un échange de l’iPhone X défectueux par un nouveau modèle flambant neuf.

Il y a quelques semaines, Apple a également déclaré la guerre aux leaks, ces fameuses informations confidentielles qui fuitent dans la presse. Un souci pris très au sérieux par Apple, qui rappelle au passage qu’une trentaine de personnes ont été coupables de ce genre de fuite en 2017, précisant que 12 d’entre elles ont été prises en charge par la police. Reste à savoir maintenant si ce rappel à l’ordre saura porter ses fruits. Rappelons que le groupe Apple compte plus de 135 000 employés dans le monde, difficile donc de tenir la langue de chacun…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here