Apple : les 10 raisons d'un rejet d'application sur l'Appstore

Apple : les 10 raisons d’un rejet d’application sur l’Appstore

De nombreux développeurs proposent des applications à la marque à la Pomme pour qu’elles soient intégrées au sein de l’App Store. Mais Apple ne les accepte pas toutes et nous explique les raisons du rejet de certaines applications.

Publié le 1 septembre 2014 - 16:45 par François Giraud

Afin que leurs applications soient proposées au sein de la boutique d’application en ligne d’Apple, les développeurs d’applications pour iPad et iPhone doivent soumettre leurs créations aux équipes de validation de l’App Store. Mais l’ensemble des applications proposées ne se retrouveront bien évidemment pas sur la boutique en ligne du géant de Cupertino. Pour qu’une application soit présente, il faut que les développeurs remplissent un cahier des charges bien précis. La marque à la Pomme nous explique les raisons de rejet d’une application.

Apple établit un top 10 des raisons de rejet des applications

La première raison évoquée par Apple concerne les demandes d’informations complémentaires qui sont formulées auprès des développeurs dans 14% des cas. La seconde raison trouvée dans 8% des cas concerne l’instabilité d’une application. Puis arrive en troisième position la violation de la charte des développeurs ou le non-respect des termes de l’accord dans 6% des cas, puis si l’interface est trop complexe, l’application est rejetée, le nom de l’application doit être identique dans l’App Store et sur iTunes Connect, la contrefaçon d’autres applications, les soucis de nommage des créations, et enfin les applications en démonstration, en phase de test ou en version bêta dans 2% des cas. Sur le tableau proposé par la marque à la Pomme, on peut constater que 42% des raisons ne sont pas dévoilées.

new

Top 10 des raisons de refus de mise en ligne des applications sur l’App Store

Apple a publié dans un billet sur le forum des développeurs et indiqué les raisons des refus des applications de sa boutique en ligne. Les raisons évoquées par Apple concernent les bugs et plantages, les liens rompus, l’espace réservé de contenu c’est-à-dire que votre application doit être finalisée avant d’être envoyé aux équipes, les informations incomplètes, les publicités, les interfaces doivent être claires et raffinées, les descriptions et si votre application présente ou non un caractère durable.

Advertisements

Ailleurs sur le web