Apple met son CDN sur orbite et investit 100 millions de dollars

Apple met son CDN sur orbite et investit 100 millions de dollars

Le CDN de la marque à la Pomme est désormais sur orbite et opérationnel. Ce dispositif permet à Apple de proposer le téléchargement de ses contenus sur ses propres serveurs. Ce CDN est désormais disponible aux Etats-Unis et en Europe.

Publié le 1 août 2014 - 16:59 par François Giraud

Le Content Delivery Network d’Apple est désormais opérationnel aux Etats-Unis et en Europe. Il a été allumé et permet à la marque à la Pomme de diffuser ses propres contenus depuis ses serveurs. Ce CDN permettra par exemple le téléchargement prochain des nouveaux OS du groupe, iOS 8 et OS X Yosemite attendus avant la fin de cette année. Il en sera de même avec Level 3 pour Radio et le CDN d’Akamai pour iTunes. La mise en place de ce CDN a fait l’objet d’investissements financiers et humains lourds depuis quelques années.

Plus de 100 millions de dollars d’investissements

La mise en orbite du CDN de la marque à la Pomme a été remarquée par l’analyste Dan Rayburn qui utilise des outils de traçage de données et s’est aperçu que des contenus étaient directement mis à disposition par Apple. Avant la mise en route de son CDN, Apple devrait transporter des métadonnées en faisant appel à des sociétés tierces. C’est désormais terminé, la marque à la Pomme pourra acheminer de multiples données via ses propres serveurs et les nouveaux CDN devraient fournir des débits de transferts de plusieurs térabits par seconde d’ici à la fin de l’année 2014. Diverses sources indiquent que le géant de Cupertino aurait investi plus de 100 millions de dollars dans le CDN. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs de produits Apple, notamment des logiciels et applications, car lors de la sortie d’un nouveau système d’exploitation, la bande passante utile à la libération des nouveaux OS à l’échelle mondiale était souvent saturée et atteignait des records. Avec ce nouveau dispositif, les données arriveront directement des serveurs d’Apple et les vitesses de transfert d’informations auront des débits dix fois plus importants qu’auparavant.

Advertisements

Ailleurs sur le web