Apple Music, déjà la grogne des professionnels

Annoncé il y a maintenant quelques semaines, le service Apple Music arrivera dans quelques jours au sein de nos terminaux sous iOS. C’est en effet le 30 juin que sera disponible ce tout nouveau système de streaming musical, en même temps que iOS 8.4. A l’instar des services concurrents, Apple proposera trois mois de gratuité pour son application Music, après lesquels il conviendra de payer 9,99 euros/mois pour continuer à profiter du service, ou 14,99 euros/mois pour partager le service entre 6 utilisateurs.

Apple-Music-2

Avant même sa disponibilité, Apple Music fait d’ores et déjà grincer quelques dents, chez les professionnels de la musique notamment. En effet, si Apple reversera environ 71% des revenus liés aux souscriptions, en Europe, ce chiffre devrait grimper à 73%. Mais, à l’occasion de la période d’essai gratuite de trois mois, Apple ne reversera absolument pas le moindre centime aux diverses maisons de disques. Certaines sont d’ores et déjà montées au front pour critiquer l’attitude d’Apple, et jugent intolérable l’acquisition de nouveaux clients pour Apple effectuée sans la moindre compensation financière durant les trois premiers mois.

Du côté de chez Apple, les choses semblent relativement simples, puisque le groupe aurait déjà indiqué aux éventuels grognons que si ces derniers refusent de mettre à disposition leurs morceaux sur le service de streaming gratuit durant trois mois, leur musique sera tout simplement supprimée d’iTunes. Du côté des artistes, on sait d’ores et déjà que l’album 1989 de Taylor Swift ne sera pas disponible sur Apple Music (l’artiste est également absente de Spotify), mais certains autres grands artistes pourraient ne pas figurer au catalogue Apple Music, comme Adele ou encore Radiohead.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here