Encore un rebondissement dans la guerre des brevets qui oppose Apple à Samsung. La marque à la pomme a réussi à faire interdire par la Commission américaine du commerce international (USITC) la vente de certains produits du géant sud-coréen. Les nouveaux produits de Samsung ne seraient pas concernés. La décision que vient de rendre des magistrats ne peut être levée que par la Maison- Blanche. Le sud-coréen est coupable de violation de deux brevets déposés par Apple.

Apple remporte une bataille

Le groupe Samsung assure que ses produits resteront disponibles aux Etats-Unis. Il se voit interdit de vente de produits qui étaient en cause au niveau des technologies liées à l’écran tactile et au système de détection des écouteurs. Le groupe estime que la gamme Galaxy n’intervient pas dans cette violation des brevets. Les géants de l’high tech se livrent une guerre sans merci. Tour à tour, sur les différents continents, ils s’envoient devant les tribunaux. Dans le cas qui nous concerne aujourd’hui, Apple n’a pas tout gagné. Pour quatre de ses brevets, ses accusations ont été rejetées. Deux concernaient la forme des appareils, notamment les coins arrondis qui caractérisent l’iPad et l’iPhone.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here