Apple veut promouvoir le don d’organes avec son application « Santé » et iOS 10

Après avoir initié l’univers de la santé avec iOS 8 puis continué à proposer divers outils avec iOS 9, Apple va permettre de s’inscrire comme donneur d’organes avec iOS 10. Le dispositif pour permettre aux personnes de s’inscrire sur la liste des donneurs d’organes peut être fastidieux outre-Atlantique et Apple veut simplifier les démarches avec son application Santé. Cette option est désormais intégrée à l’application Health, suite à un partenariat signé avec Donate Life America, comme l’explique la marque à la Pomme dans un communiqué.

iOS-10-Sante-Don-Organes-600x425

Apple précise dans son communiqué que les informations saisies au sein de son application sont transmises au registre national des donneurs d’organes. Apple indique que que 120 000 Américains sont actuellement en attente d’une transplantation et que l’un d’entre eux meurt toutes les heures. Jeff Williams, le numéro 2 chez Apple indique qu’avec la version mise à jour de l’application Santé, le groupe propose de l’éducation et une sensibilisation au don d’organes et facilite plus que jamais l’inscription. C’est un processus simple qui ne prend que quelques secondes et peut sauver jusqu’à 8 vies.

Selon la loi Française, il n’existe pas de liste comportant les noms des personnes qui souhaitent ou non donner un organe. Le système social est basé sur le principe de solidarité, ce qui fait de chaque personne un donneur d’organes et de tissus potentiel, sauf si la personne s’y est opposée de son vivant. Si une personne ne souhaite pas donner ses organes, elle doit être inscrite sur la liste de refus officielle. Avant d’envisager tout prélèvement, les équipes médicales doivent obligatoirement consulter ce registre pour s’assurer que le défunt n’y est pas inscrit. Il est également conseillé d’en informer ses proches, l’hôpital se tournera vers ces derniers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here