Apple a retiré des jeux affichant les drapeaux des Etats confédérés d’Amérique

Divers groupes comme Google, Amazon, eBay ou encore Warner ont pris la décision de retirer de la vente les drapeaux des Etats confédérés d’Amérique, jugés offensants pour les Noirs Américains. Apple, de son côté, vient de retirer de son App Store, les jeux affichant ces drapeaux. Ces drapeaux ont existé entre 1861 et 1965 lors de la guerre de sécession et rappelaient la période tragique de l’esclavage et de la traite des Noirs.

Les drapeaux des Etats confédérés d’Amérique, symboles de racismes sont réapparus suite à la tuerie de Charleston. De nombreux groupes, dont Amazon, Google et désormais Apple, ont choisi de bannir tout ce qui pouvait avoir un rapport avec ces couleurs emblématiques. Apple n’a pas supprimé les applications éducatives mais tous les jeux arborant ces symboles tragiques.

Screenshot112-640x428

Apple a fait appel à sa clause 19.1 auprès des qui précise que tous les contenus politiques, culturels ou ethniques à connotation violente ne sont pas acceptés sur l’App Store. Pour rappel, le drapeau confédéré est né de la guerre de sécession aux Etats-Unis. Les états étaient divisés en deux parties, au Nord, contre l’esclavage, et au Sud les Etats qui étaient pour. A la fin de cette guerre, ce drapeau choisi par le général Lee était devenu emblématique pour de nombreux habitants dans le Sud. Les défenseurs de ce drapeau n’y voyaient qu’un symbole identitaire mais de nombreuses personnes l’attribuent à un symbole de racisme et d’esclavage.

Des jeux comme « Civil War 1862, 1863, 1864 et Gettysburg » ou encore « Ultimate General » ont donc été bannis de l’App Store mais serait actuellement en cours de négociation avec les développeurs des jeux pour trouver une solution. L’éditeur de la série de jeux Civil War, Andrew Mulholland, vient de modifier les jeux et a supprimé tous les drapeaux des Confédérés d’Amérique en les remplaçant par d’autres drapeaux pour que ses jeux puissent retrouver le chemin des magasins d’applications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here