Mardi soir lors de sa keynote, Tim Cook avait annoncé que les outils bureautiques d’Apple dont la suite iWork serait désormais gratuits pour les terminaux tournant sous iOS et sur les Mac. Une stratégie pour venir concurrencer directement Microsoft qui propose ses suites bureautiques Office payantes. Le responsable de la communication de l’éditeur Microsoft, Frank Shaw ne croit pas à cette concurrence et déclare dans un billet de blog mercredi que cette annonce n’a rien de surprenant, ni de significatif.

C’est Tim Cook qui a lancé une « attaque » contre Microsoft mardi lors de sa keynote

Le responsable de la communication de l’éditeur indique qu’Apple ne peut pas rivaliser et que l’iPad, même avec iWork n’a rien de comparable par rapport à une tablette Surface et Office. Frank Shaw tient à rappeler que ses tablettes Surface et Surface 2 sont vendues avec Office et que leur prix est moins élevé que l’iPad 2 et l’iPad Air. Au sein d’Apple, la suite bureautique d’iWork est gratuite, tout comme chez Google avec « Docs ». Par contre, Microsoft propose Office 365 avec un abonnement annuel de 99 €. Des analystes de Gartner indiquent d’ailleurs que l’éditeur Microsoft est un spécialiste du logiciel qui se lance dans le matériel alors qu’Apple propose un écosystème de valeur.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here