Apple veut faire interdire 20 terminaux mobiles Samsung aux USA

Apple veut faire interdire 20 terminaux mobiles Samsung aux USA

Apple redemande à la justice américaine de faire interdire de manière permanente la vente de produits Samsung, à savoir, des smartphones et des tablettes suite à des brevets qui auraient été violés. Une vingtaine de produits seraient concernés, principalement des anciens modèles.

Publié le 30 décembre 2013 - 9:39 par La rédaction

Apple demande l’interdiction permanente d’une vingtaine de produits Samsung, des anciens smartphones et tablettes sur le sol américain. Samsung a violé des brevets de la marque à la Pomme. Le groupe a demandé au juge Lucy Koh l’interdiction permanente de smartphones ainsi que de deux tablettes. Ce sont d’anciens modèles comme le Galaxy S 4G et S2 ou encore la première version de la tablette Galaxy Tab 10.1. Apple a demandé à la justice américaine que sa demande d’interdiction permanente soit examinée à l’audience du 30 janvier 2014 pour les 20 produits incriminés.

Une vingtaine de produits sont concernés par la demande d’Apple

Apple avait obtenu l’interdiction que des smartphones soient importés aux Etats-Unis mais la juge en charge de ce dossier avait rejeté une seconde demande d’interdiction datant de décembre 2012. Apple redemande l’examen de cette interdiction suite à une invalidation de la Cour d’Appel. En ce qui concerne des produits plus récents comme le Galaxy S III, sur le marché depuis 2012, Cupertino devra attendre mars 2014 pour saisir la justice et demander une nouvelle interdiction à l’encontre de Samsung. Le géant sud-coréen a déjà été condamné à une amende de 890 millions de dollars, versés à la marque à la Pomme. Si Apple demande à la justice d’interdire de manière permanente certains terminaux de Samsung aux USA qui ne sont plus commercialisés aujourd’hui, c’est pour prévenir son rival de la sortie de futurs terminaux. Apple a déclaré: « puisque Samsung met régulièrement de nouveaux produits sur le marché, une injonction est importante pour apporter à Apple l’aide nécessaire pour combattre de futures infractions de Samsung via des produits qui ne seraient que différents en apparence de ceux qui ont déjà été jugés en infraction. »

Advertisements

Ailleurs sur le web