Application mobile : Facebook teste son propre moteur de recherche

Application mobile : Facebook teste son propre moteur de recherche

Facebook teste son propre moteur de recherche, qui permettra aux utilisateurs de se passer de celui de son rival Google.

Publié le 12 mai 2015 - 16:07 par François Giraud

Facebook teste son moteur de recherche auprès des mobinautes américains

Pour conserver plus longtemps ses utilisateurs sur son réseau social et parce que l’utilisation de l’application mobile de Facebook fait grimper son audience, le groupe de Mark Zuckerberg est en train de tester son propre moteur de recherche, histoire de faire encore plus d’ombres aux moteurs tels que Yahoo! ou encore Google.

Le moteur de recherche de Facebook permettra de partager des articles avec ses amis, sans avoir à sortir de l’application mobile Facebook, directement au niveau de son statut. Le réseau social est en train de tester cette nouveauté auprès de quelques mobinautes américains équipés d’un iPhone. Une nouvelle fonction baptisée « Add a link » est ainsi proposée et permet d’ajouter un lien.

facebook-add-a-link-650x278

Publicité

Une fois que l’utilisateur clique sur ce bouton, une boîte de dialogue s’ouvre et propose d’écrire sa requête. Il n’est donc plus nécessaire de sortir de l’application et de se rendre sur le moteur de recherche de Google ou sur Yahoo! pour effectuer sa requête. Des liens sont également proposés et les mobinautes peuvent choisir d’y rajouter un commentaire ou une émoticône par exemple.

Le réseau social pourra grâce à sa barre de recherche, permettre aux utilisateurs de poster plus facilement des liens sur leurs profils. Actuellement, le futur moteur de recherche de Facebook est en phase de test, mais la plateforme pourrait prochainement déployer cette fonction à l’ensemble des utilisateurs américains et d’autres pays si les tests sont concluants.

Un milliard de milliard de publications indexées

D’autre part, Facebook pourrait en savoir davantage sur les préférences de ses utilisateurs, un bon moyen de leur proposer des contenus ciblés. Techcrunch indique que le réseau social organise les résultats en fonction du nombre de partages et des contenus les plus récents. Facebook indique avoir déjà indexé un milliard de milliard de posts pour permettre aux utilisateurs de rechercher des liens publics plus facilement.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *