Arnaud Montebourg a été manipulé par le PDG de Free Mobile, Xavier Niel

Arnaud Montebourg a été manipulé par le PDG de Free Mobile, Xavier Niel

Xavier Niel, lors d’une conférence devant les étudiants de l’Ecole Polytechnique, a reconnu avoir utilisé Arnaud Montebourg pour faire la promotion de la 4G de son groupe, Free Mobile. Il a indiqué que le ministre de l’Economie est un « agent marketing de première classe ».

Publié le 13 juin 2014 - 9:49 par François Giraud

Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif et Xavier Niel, PDG de Free Mobile ont des relations tendues depuis qu’au mois de décembre dernier, les deux hommes se sont interpellés sur Twitter. Arnaud Montebourg indiquait que l’arrivée de Free Mobile sur le marché provoquait des suppressions d’emplois. Xavier Niel avait rétorqué en demandant au ministre quel avait été son bilan depuis son intégration au Gouvernement. Mais Xavier Niel serait-il rancunier ? Apparemment oui, le trublion des Télécoms a fait une conférence au sein de l’Ecole Polytechnique en mai dernier, qui vient d’être diffusée sur YouTube, et l’on peut constater qu’il n’a pas dit son dernier mot au sujet d’Arnaud Montebourg.

Arnaud Montebourg, le meilleur agent marketing pour Free Mobile

Après avoir présenté aux élèves de l’Ecole Polytechnique le modèle de Free et les chiffres d’Iliad, le sujet concernant la 4G et les relations tendues entre Arnaud Montebourg et le PDG de Free Mobile resurgissent. Ce à quoi Xavier Niel a répondu devant un parterre d’étudiants: « quand nous avons décidé d’intégrer la 4G dans nos forfaits pour le même prix, nous avions choisi un très bon client qui est Arnaud Montebourg. Un garçon d’une énorme qualité, c’est un excellent agent marketing pour nous, de première classe » ironise- t-il. Xavier Niel indique aux étudiants avoir un peu manipulé le ministre afin de pouvoir faire de la publicité gratuite pour le lancement de la 4G par Iliad. Il rajoute « je vous ai dit qu’on était trois au département marketing, plus Arnaud Montebourg ce jour-là, ça fait quatre. Ce n’est pas nous qui le payons, c’est l’Etat. C’est une double bonne nouvelle. »

Advertisements

Ailleurs sur le web