Microsoft cible (un peu) Ask Toolbar

Comme des millions d’internautes, vous avez sans doute déjà été victime de cette fameuse Ask Toolbar, cette barre d’outils pour navigateurs qui s’installe souvent de manière très (très) discrète, mais qui peut rapidement nuire à votre navigation web, en modifiant notamment votre page d’accueil, ainsi que vos habitudes web, à commencer par votre moteur de recherche. Une Ask Toolbar que l’on installe souvent volontairement, si on ne prend pas le soin de décocher l’option lors de l’installation de certains programmes ou même de certaines mises à jour, notamment de Java.

Ask-Toolbar

Une attitude qui fait aujourd’hui encore grincer des dents de nombreux internautes, y compris Microsoft visiblement, puisque le géant de Redmond a décidé de mettre à jour ses outils anti-malwares, tels que Windows Defender pour ne citer que lui, et ces derniers considèreront désormais Ask Toolbar comme un authentique malware dès que ce dernier tentera une incursion sur votre ordinateur. En effet, depuis le 1er juin, Microsoft a décidé de sanctionner ce type de programmes, qui perturbent l’expérience utilisateur, et qui empêchent souvent de conserver le contrôle de sa navigation web.

A noter toutefois que ceci ne concerne que les anciennes versions de l’Ask Toolbar, la dernière version en date étant visiblement en accord avec la politique de Microsoft concernant le contrôle de l’interface web par l’utilisateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here