La nouvelle Atari VCS sera disponible en précommande à compter du 30 mai prochain, au prix de 199 dollars.

Atari-VCS

L’Atari VCS proposée à 199 dollars

Durant l’été 2017, Atari dévoilait son projet Ataribox. Un projet transformé depuis en une console baptisée Atari VCS, qui sera disponible en précommande à compter du 30 mai prochain. En effet, c’est à cette date que la petite console sera disponible via Indiegogo. La machine sera proposée en deux éditions, avec d’un côté un modèle collector avec façade en bois, hommage à l’Atari 2600, et de l’autre, un modèle Onyx, à la roble noir plus traditionnelle.

Toujours est-il que cette Atari VCS sera lancée à partir de 199 dollars, à condition de s’inscrire au préalable sur le site officiel du constructeur. Concrètement, la nouvelle Atari VCS se veut évidemment une version moderne de cette machine ancestrale, qui repose désormais sur une configuration à base de carte graphique Radeon AMD, capable de faire tourner les jeux en Ultra HD 4K, à la cadence de 60 fps, et avec du HDR en prime.

Atari-VCS

A l’instar d’une Super Nintendo Classic Mini, la nouvelle Atari VCS intégrera un catalogue de jeux d’antan, dont Asteroids, Centipede, Gravitar ou encore Breakout. En tout, c’est une centaine de jeux que devrait embarquer la machine. Toutefois, la machine signée Atari se veut plus polyvalente qu’une SNES Mini, puisque cette dernière intègre des options de stockage, du WiFi, 4 ports USB, sans oublier bien sûr une sortie HDMI… A noter qu’il sera possible de jouer avec l’antique joystick de la console, ou bien avec une toute nouvelle manette plus traditionnelle (et compatible PC), visiblement inspirée de la manette Xbox One.

L’Atari VCS promet aux joueurs « d’inventer une nouvelle fois la manière de jouer« , avec de vieux jeux certes, mais aussi des applications plus modernes, comme un navigateur web ou l’accès à l’indispensable Netflix. A l’heure actuelle, on ne connait pas encore tous les secrets techniques de cette Atari VCS, mais le constructeur continue de marteler que le boitier pourra lire les jeux (PC) les plus modernes, sans davantage de précision. Côté livraison, les premiers modèles arriveront chez leurs propriétaires à compter du printemps 2019. Reste à savoir maintenant si l’on ne se dirige pas tout droit vers un bide assez monumental… Réponse dans quelques mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here