Attaque d'OPM : 5,6 millions d'empreintes digitales d'employés fédéraux piratées

Attaque d’OPM : 5,6 millions d’empreintes digitales d’employés fédéraux piratées

L’Office of Personnel Management (OPM), avait été attaqué en avril dernier. 5,6 millions d’empreintes digitales dont celles d’employés fédéraux et de personnels des services secrets américains ont été piratées.

Publié le 26 septembre 2015 - 9:17 par François Giraud

Une institution fédérale Américaine piratée : plus de 5 millions d’empreintes digitales volées

En avril dernier, l’OPM, ou Office of Personnel Management, une institution fédérale américaine, faisait l’objet d’une attaque par des hackers. Selon diverses rumeurs de l’époque, la Chine pourrait être derrière cette attaque. Quatre millions de fonctionnaires américains avaient été impactés par cette attaque, leurs données avaient été dérobées.

L’OPM vient d’annoncer ce mercredi que plus de 5,6 millions d’empreintes digitales de fonctionnaires américains, dont celles d’employés fédéraux et personnel des services secrets ont été dérobées lors de cette attaque, alors que les premières rumeurs indiquaient qu’environ un million d’empreintes digitales avaient été dérobées en avril dernier.

maison blanche

Publicité

Washington accusait l’Empire du Milieu d’être à l’origine de cette attaque et les hackers avaient dérobé des informations ultra-confidentielles. La Maison Blanche avait également été impactée, dont la boîte email de Barack Obama, qui avait été piratée. Plus de 20 millions d’employés fédéraux sont potentiellement concernés par cette attaque. Des numéros de sécurité sociale ont été dérobés lors de cette cyberattaque mais également des formulaires SF-86, remplis par les militaires américains, au sein desquels apparaissent des informations confidentielles et personnelles.

L’OPM a indiqué qu’il n’avait pas la preuve que les données volées avaient été utilisée mais un comité inter-agence composé des divers organismes de sécurité intérieure et du FBI  a été créé pour évaluer les risques à long terme, notamment dans l’emploi des empreintes digitales, non modifiables comme un mot de passe.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *