Attaques DDoS en série pour l'agrégateur de flux Feedly

Attaques DDoS en série pour l’agrégateur de flux Feedly

Le célèbre agrégateur de flux RSS Feedly fait l’objet d’une attaque par déni de service (DDoS). Ces attaques viseraient à ralentir la plateforme et auraient pour objectif de la faire fermer.

Publié le 15 juin 2014 - 9:30 par François Giraud

Feedly, l’agrégateur de flux RSS est surtout connu depuis l’arrêt officiel de Google Reader. Feedly propose un service de flux RSS gratuit et des offres premium allant de 5 à 45 dollars par mois. Ce service de gestion des flux RSS est gratuit pour tout le monde dans sa version de base mais des offres d’abonnements ont été déployées et proposent aux abonnés des avantages. Les tarifs s’échelonnent de 5$ à 45 $ par an. Les abonnements ont été mis en place afin de pérenniser l’activité du service et d’éviter sa disparition comme ce fut le cas de Google Reader.

Feedly est victime d’une attaque par déni de service (DDoS)

Sur son blog officiel, Feedly indique que les auteurs de ces attaques veulent faire pression sur l’entreprise. Les pirates en question demandent une rançon pour stopper leurs harcèlements mais les dirigeants de Feedly ont indiqué qu’ils ne céderaient pas au chantage. Ils indiquent également que les données de leurs utilisateurs ne sont pas compromises. Les attaques malveillantes visaient à faire ralentir voire fermer le service. Les développeurs de Feedly font leur possible pour faire face à cette attaque de déni, dont la méthode de piratage consiste à envoyer de multiples requêtes en même temps pour saturer les serveurs d’un site. Il va falloir être patient pour pouvoir réutiliser Feedly. La société indique que des changements dans l’infrastructure sont actuellement menés pour faire revenir le service en ligne. Feedly insiste sur le fait qu’aucune donnée n’a été volée ou perdue lors de cette attaque par déni de service. On apprend que Feedly est à nouveau tombé en panne, victime d’une nouvelle attaque DDoS. C’est la troisième en quelques jours. Feedly vient de mettre un terme aux attaques DDoS dont il était victime.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *