Avec "Brotli", Google va accélérer le chargement des pages sur Chrome

Avec « Brotli », Google va accélérer le chargement des pages sur Chrome

Google va mettre en place un nouvel algorithme de compression baptisé Brotli, qui permettra d’accélérer le chargement des pages Web sur Chrome.

Publié le 21 janvier 2016 - 9:07 par François Giraud

Brotli, le nouvel algorithme de compression destiné à Google Chrome

Google va prochainement mettre en place un nouvel algorithme de compression, baptisé « Brotli », qui permettra d’accélérer le chargement ds pages Web. Cet algorithme va bientôt arriver sur Chrome et sera bien plus rapide que le précédent algorithme. Il est déjà possible de le tester, mais ce dernier n’est compatible qu’avec les pages HTTPS.

Brotli promet d’accélérer considérablement l’affichage des pages Web sous Chrome. Le nouvel algorithme de compression est déjà présent sur la version Canary de Chrome a indiqué l’ingénieur de Google en charge de ce projet. L’actuel moteur de compression de Chrome s’appelle Zopfli et appartiendra prochainement au passé.

new-google-logo

Publicité

Le Web Performance Engineer chez Google, Ilya Grigorik, a précisé sur sa page Google + que le nouvel algorithme serait beaucoup plus rapide et efficace que Zopfli. Brotli devrait réduire le poids du HTML à raison de 25%, des javascripts de 17% ou des CSS de 20%, des performances beaucoup plus intéressantes que l’algorithme actuel. La bande passante sera également diminuée car le nombre de données chargées est beaucoup plus faible.

L’algorithme Brotli devrait logiquement arriver avec la version 49 de Chrome, mais il est déjà possible de le tester sur la version Canary du navigateur Web de Google. Avec Brotli, il sera donc plus facile de charger rapidement des pages Web sur le navigateur Chrome, une bonne nouvelle sachant que l’usage du mobile est en train de dépasser l’utilisation depuis un ordinateur de bureau. Il est également probable que Brotli soit moins gourmand que Zopfli au niveau de la consommation des ressources, notamment au niveau de la mémoire vive.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *