Axel Springer acquiert 20% de Qwant, le Google Français

Axel Springer acquiert 20% de Qwant, le Google Français

Lancé l’an dernier au début du mois de juillet, le moteur de recherche Français Qwant reçoit le soutien d’un groupe allemand important: Axel Springer. Ce dernier vient de décider d’acquérir 20% de la start-up française. La riposte face à Google serait-elle en train de s’organiser ?

Publié le 19 juin 2014 - 17:02 par François Giraud

Le moteur de recherche Français Qwant, lancé le 4 juillet 2013 permet d’ effectuer des recherches à 360° sur le Web et d’en extraire les résultats en colonnes en fonction de leur source. Axel Springer, le groupe allemand vient d’acquérir 20% de la start-up française Qwant pour un montant inférieur à 10 millions d’euros et continue de développer sa stratégie anti-Google. Qwant veut se différencier de Google en respectant la vie privée de ses utilisateurs. 500 millions de requêtes ont été effectuées en 2013 et les prévisions pour 2014 sont de bon augure puisque la start-up française vise 1,2 milliard de requêtes. La société française Qwant dispose de 25 personnes.

Que propose Qwant ?

Qwant est un moteur de recherche Français permettant de visualiser sur une même page différents résultats en colonne par catégories (Web, Actualités, Social, Shopping, , Qnowledge graph). On peut également choisir entre trois onglets (recherche, média, people) pour orienter les résultats. Enfin, on peut ajouter ses propres notes grâce à l’onglet « Notes » et créer un compte (onglet connexion). Ce moteur de recherche est différent de Google et se démarque par une recherche à 360°. une version allemande vient d’être lancée et c’est cette version qui a attiré le regard d’Axel Springer, qui est à la tête de l’Open Internet Project, un collectif qui réunit 400 acteurs du numérique et qui a déposé plainte contre Google pour abus de position dominante.

Qwant un moteur de recherche "All-in-One"

Qwant, un moteur de recherche à 360°

Qwant permet de visualiser tout le web sur une seule page et d’affiner ses recherches. Qwant a développé un système d’indexation à partir des technologies apportées par Pertimm, une des sociétés à l’origine de la création de Qwant. Le moteur de recherche ne stocke aucune donnée personnelle et c’est l’utilisateur qui peut paramétrer et personnaliser le moteur à sa guise en mettant en place des favoris ou des filtres thématiques. Qwant reste encore une petite structure, surtout face à Google. Le moteur de recherche a traité 507 millions de requêtes l’an dernier alors que le géant du Web Google en recevait plus de 2 000 milliards.

Advertisements

Ailleurs sur le web