Bande des 700 MHz : l'Arcep lancera un appel d'offres en juillet 2015

Bande des 700 MHz : l’Arcep lancera un appel d’offres en juillet 2015

L’Arcep a annoncé ce mardi l’ouverture d’un appel d’offres en juillet 2015, pour l’attribution de nouvelles fréquences mobiles aux opérateurs sur la bande des 700 MHz.

Publié le 1 avril 2015 - 11:11 par François Giraud

Une mise aux enchères qui pourrait rapporter 2,1 milliards d’euros à l’Etat

Le gouvernement de François Hollande vient d’annoncer que les fréquences 700 MHz, actuellement utilisées par les chaines de la TNT seront attribuées aux opérateurs télécoms. Un appel d’offres sera ouvert en juillet 2015 vient d’annoncer l’Arcep. La mise aux enchères de ces fréquences pourrait rapporter 2,1 milliards d’euros à l’Etat. Manuel Valls, Premier ministre a défini un calendrier.

Les fréquences de la bande des 700 MHz seront attribuées en 2015

Publicité

Inscrite dans le projet de loi de finances 2015, la somme qui sera récoltée par l’Etat permettra de financer des besoins au niveau de la défense. Ces fréquences appelées « en Or » permettront d’alimenter les réseaux Internet en entrant plus facilement dans les immeubles, ce qui aura un impact sur le très haut débit mobile. Le signal sera ainsi de mieux diffuser et sur une grande distance. Le deuxième avantage est que la mise aux enchères de ces basses fréquences va servir à renflouer les caisses de l’Etat.

L’attribution définitive aux opérateurs est programmée en décembre 2015

Les nouvelles fréquences permettront de développer les divers réseaux mobiles à très haut débit (4G) et répondront à l’augmentation du trafic mobile. L’Arcep mettra en place un cahier des charges permettant de réglementer l’attribution de ces fréquences afin d’améliorer la couverture et la qualité de service 4G sur certaines zones du territoire. L’ensemble des opérateurs ont été consultés par l’autorité de régulation et une bataille entre les opérateurs devrait être lancée prochainement.  L’attribution définitive des fréquences aux opérateurs se fera en décembre 2015 et le transfert des fréquences interviendra entre octobre 2017 et juin 2019.

Free Mobile, qui dispose du réseau le moins développé, estime que l’Arcep doit lui accorder une garantie afin qu’une partie des fréquences lui soit attribuée afin qu’il puisse se hisser au même niveau que les autres opérateurs. Les opérateurs concurrents ne sont pas d’accord avec cette demande de Free Mobile, car ils précisent que l’opérateur a déjà pu obtenir des fréquences dans la bande des 800 MHz. C’est l’Arcep et le gouvernement qui trancheront au mois de décembre 2015.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *