Bercy mène l'enquête sur les pratiques d'Apple

Bercy mène l’enquête sur les pratiques d’Apple

Le Ministère de l’Économie et des Finances s’inquiète des conditions imposées par le groupe Apple aux opérateurs français. La DGCCRF a ouvert une enquête commanditée par trois ministres Français. La marque à la Pomme est dans le collimateur du gouvernement Français.

Publié le 25 septembre 2013 - 10:19 par La rédaction

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes vient d’ouvrir une enquête à l’encontre du géant Apple sur les conditions imposées par le constructeur aux opérateurs de téléphonie mobile Français. Depuis 2007 et la sortie de son premier iPhone, la marque à la Pomme impose aux opérateurs des conditions spécifiques pour qu’ils puissent commercialiser les produits du groupe, à savoir un nombre d’achats minimum sous peine de ne pas pouvoir les obtenir mais également un prix de vente maximal et des financements de campagnes marketing et publicitaires où seul le logo de l’opérateur est présent en fin de diffusion. L’opérateur historique Orange avait dépensé en 2008 pas moins de 7,8 millions d’euros en campagnes publicitaires pour Apple et les montants demandés par le constructeur ne cessent de grimper. La Commission Européenne enquête elle aussi sur les pratiques du groupe Apple.

Une enquête commanditée par trois ministres Français

Le Ministère de l’Economie et des Finances est inquiet sur les conditions imposées par Apple. BFMTV précise sur son site, que l’enquête a été commanditée par Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin. Leur objectif est de casser les conditions d’Apple pour offrir aux opérateurs une opportunité de les négocier et d’en obtenir de plus favorables. Ces pratiques contractuelles imposées par Apple avaient déjà été mises sur le devant de la scène par l’autorité de la concurrence qui avait été saisie par Bouygues Télécom en 2008 sur le principe que le constructeur avait signé un contrat d’exclusivité avec Orange. Une pratique anticoncurrentielle selon Bouygues Télécom. L’Autorité de la concurrence avait cassé l’exclusivité accordée à Orange par Apple.

Bercy enquête sur les pratiques d'Apple

Bercy enquête sur les pratiques d’Apple

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • Sam

    Il y a une faute sur l’article

    « où seul le logo Apple est présent en fin de diffusion. » Ce n’est pas Apple, mais le logo de l’opérateur

  • Guest

    Les opérateurs sont autant victimes que responsables, ils ont baissé leur pantalon au lieu de boycotter ce produit. Vous vous rendez compte? Payer pour pouvoir vendre? Ou les cartes SIM qui doivent se rendre compatibles avec les iPhones, c’est le monde à l’envers…

    Apple a vraiment le dont d’inverser les situations pour s’en mettre plein les poches, et ça marche.

  • wokwain

    Les opérateurs sont autant victimes que responsables, ils ont baissé leur pantalon au lieu de boycotter ce produit. Vous vous rendez compte? Payer pour pouvoir vendre? Ou les cartes SIM qui doivent se rendre compatibles avec les iPhones, c’est le monde à l’envers…

    Apple a vraiment le don d’inverser les situations pour s’en mettre plein les poches, et ça marche.