Bing : un formulaire de droit à l'oubli aussi chez Microsoft

Bing : un formulaire de droit à l’oubli aussi chez Microsoft

Après Google et son formulaire de droit à l’oubli qui remporte un réel succès auprès des internautes qui souhaitent faire supprimer des contenus des moteurs de recherche européens, c’est au tour de Microsoft de mettre en ligne, via Bing, un formulaire de droit à l’oubli.

Publié le 17 juillet 2014 - 16:57 par François Giraud

Microsoft est au cœur de l’actualité avec l’annonce de son plan social concernant la suppression de 18 000 emplois dans le monde. La firme de Redmond vient de proposer comme son concurrent Google, un formulaire de droit à l’oubli, afin que les internautes puissent demander à faire retirer des contenus du moteur de recherche « Bing ». Le formulaire de Microsoft est accessible en cliquant sur le lien suivant. Pour pouvoir demander la suppression de contenus, il faut être résident européen et fournir, comme pour le formulaire de droit à l’oubli de Google, une multitude d’informations sur les contenus que vous souhaitez faire supprimer.

Microsoft propose un formulaire sous la forme de quatre étapes

Dans le formulaire de droit à l’oubli proposé par Microsoft, il suffit de suivre quatre étapes. La première concerne votre identité, votre résidence et vos coordonnées. Une fois que vous avez indiqué votre nom, votre pays de résidence, envoyé divers documents prouvant votre identité et notifié une adresse électronique pour pouvoir être recontacté par les équipes de Microsoft, vous pourrez passer à la seconde étape. Ici, vous devrez indiquer si vous êtes une personne publique, membre d’une association, communauté, société ou collectivité en rapport avec les informations que vous souhaitez faire disparaître de Bing. La troisième étape vous permettra d’indiquer avec précision les URL des pages que vous souhaitez voir supprimer et vous devrez préciser pourquoi vous souhaitez les faire disparaître du moteur de recherche Bing. Enfin, une certification sur l’honneur et une signature électronique vous sera demandée.

Extrait du formulaire de droit à l'oubli proposé par Microsoft
Publicité

Extrait du formulaire de droit à l’oubli proposé par Microsoft

Microsoft ne devrait cependant pas connaitre le même succès que Google avec ce formulaire. En effet, Bing ne représente que 2,5% de parts de marché au niveau des moteurs de recherche. Mais Microsoft a dû se plier aux mêmes exigences que Google suite à l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne. Rappelons que Google a déjà enregistré plus de 70 000 demandes de suppression de contenus via son formulaire de droit à l’oubli.



Ailleurs sur le web


One Comment

  1. Soulayméne Ahmed

    20 juillet 2014 at 14 h 09 min

    enfin une bonne nouvelle car ce moteur est de plus en plus utilisé par les internaute il etait temps de faire cela d’autant plus que facebook tourne sur bing ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *