Bitcoins : la monnaie virtuelle acceptée par Expedia

Bitcoins : la monnaie virtuelle acceptée par Expedia

L’un des plus gros sites de réservation d’hôtels en ligne, Expedia.com autorise désormais le paiement par Bitcoins en passant par la plateforme de transactions bancaires Coinbase. D’autres solutions seront développées par la suite comme la réservation de voyages ou de billets d’avion.

Publié le 12 juin 2014 - 11:47 par François Giraud

Le site de réservations de voyages en ligne Expedia annonce qu’il  accepte désormais le règlement des réservations d’hôtel en Bitcoins. Le mode de paiement sera également étendu à d’autres services par la suite, comme la réservation de séjours ou encore de billets d’avion. Il deviendra ainsi le premier voyagiste à accepter ce mode de règlement via une monnaie virtuelle. Pour effectuer des transactions, le site Expedia s’est associé à Coinbase.

Une stratégie pour faire progresser l’entreprise

Expedia indique que le paiement par Bitcoins est une stratégie pour gagner des parts de marché et faire progresser l’entreprise. Le groupe indique  qu’il y a un réel potentiel de croissance pour Bitcoin en tant que monnaie. Nous le voyons maintenant comme quelque chose en pleine expansion et nous voulons faire partie de cela. Si vous regardez 14 ou 15 ans en arrière, PayPal était une chose très étrange dans le milieu du commerce électronique, et maintenant c’est devenu quelque chose de très commun. Le Bitcoin a un cours qui se situe aux alentours des 635$ soit environ 470 €. D’autres agences en ligne acceptent déjà la monnaie virtuelle. C’est le cas de CheapAir mais aussi d’e-commerçants américains comme Tiger Direct. En France, Monoprix a indiqué qu’il acceptera les paiements via Bitcoins sur son site d’e-commerce ainsi que dans son réseau physique à partir de la fin de l’année. La semaine dernière ce sont les américains Apple et Overstock qui ont autorisé les transactions par ce mode de paiement. Coinbase, qui s’occupera des transactions d’Expedia.com réunit à l’heure actuelle plus de 32 000 d’e-commerçant ainsi que 1,3 millions de comptes de particuliers.

Advertisements

Ailleurs sur le web