Les internautes sont souvent très à cheval sur la sécurité des données et BitTorrent l’a bien compris. Il vient de dévoiler Bleep, une messagerie instantanée sécurisée qui tournera sur les terminaux équipés de Windows 7 ou de Windows 8. L’application de messagerie est actuellement en phase pré-alpha, une version qui se situe avant la version alpha. Les développeurs veulent encore peaufiner l’application et corriger divers dysfonctionnements avant de la mettre en version bêta puis de la rendre accessible au grand public. Avant de pouvoir disposer d’une version finale, diverses mises à jour seront proposées. Bleep est accessible en téléchargement sur le site de BitTorrent après voir inséré une adresse email afin de recevoir une invitation. Dès lors que vous avez reçu l’invitation, un lien de téléchargement vous sera proposé. Une version pour Mac devrait également voir le jour prochainement.

Bleep de BitTorrent en version pré-alpha
Bleep de BitTorrent en version pré-alpha

Cette messagerie est sécurisée car aucune information ne transite par les serveurs de BitTorrent ou d’un autre site. Le gouvernement ne peut donc pas aspirer de données. Les connexions sont directes, entre les deux personnes qui utilisent cette messagerie instantanée. Cette version pré-alpha est actuellement distribuée à quelques testeurs qui se sont inscrits sur le site BitTorrent pour évaluer ce projet. L’équipe de BitTorrent envoie un courrier aux testeurs et leur signifie: « Nous croyons que vos conversations vous appartiennent, à vous et à vos amis. C’est pourquoi nous construisons BitToreent Blepp, une plateforme qui protège vos discussions et les garde vraiment privées. Avec cette messagerie instantanée sécurisée, il est possible d’envoyer des messages écrits et d’appeler des contacts en ligne uniquement, de s’inscrire avec une adresse email, un numéro de téléphone ou en tout anonymat et il existe une option qui permet d’importer ou d’inviter des contacts sur Google.

1 COMMENTAIRE

  1. Un programme du même type est déjà en développement.
    Ça s’appelle Tox, et contrairement à Bleep, c’est open source et multiplateformes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here