BlackBerry va abandonner la conception de mobiles et se concentrer sur le software

John Chen, PDG du groupe canadien vient d’annoncer que BlackBerry ne fabriquera plus de smartphones et le groupe va davantage s’orienter sur la partie software, la division logicielle. Rappelons que le groupe a été leader sur le marché des mobiles avec la particularité de proposer des modèles dotés d’un clavier physique. Mais Gartner indique que le groupe dirigé par John Chen, ne représenterait plus que 0,1% de parts de marché actuellement.

Blackberry-passport-(1)

La licence BlackBerry sera dorénavant exploitée en Indonésie par PT BB MerahPutih, une entité créée suite à la signature d’un accord entre le groupe canadien et PT Tiphone Mobile, une entreprise indonésienne. Le groupe BlackBerry s’est retrouvé face à une concurrence de taille, avec des géants comme Samsung, Apple ou Sony, qui proposent notamment des écrans 100% tactiles, ce qui n’était pas le choix du canadien. Au second trimestre 2016, BlackBerry enregistrait 372 millions de dollars de pertes, une baisse importante par rapport à l’année précédente, où le groupe accusait 52 millions de dollars de pertes. John Chen a dû se résilier et a annoncé que le groupe allait mettre fin au développement de smartphones en interne et fera appel à des sous-traitants pour réaliser ces tâches.

Mais BlackBerry restera bel et bien présente dans la partie software et proposera des services à ses clients. BlackBerry se concentrera davantage sur la commercialisation de services et de logiciels, avec l’arrivée de solutions de sécurité dans le domaine du mobile, des services proposés par exemple aux utilisateurs du BlackBerry Priv ou le dernier modèle en date, le DTEK 50, des smartphones ultra-sécurisés. Ce dernier embarque une partie logicielle complète et dispose d’un agrégateur d’e-mails, d’une messagerie instantanée sécurisée ainsi que de plusieurs logiciels de sécurisation des données, de lutte contre les malwares ou encore du pare-feu propre à BlackBerry ainsi que la possibilité de chiffrer les données avec la technologie FIP 140-2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here