La liste des acquéreurs potentiels du constructeur canadien BlackBerry est en train de s’allonger. Après avoir reçu une proposition sérieuse à 4,7 milliards de dollars de la part de la holding Fairfax, les groupes Lenovo, Cisco System, SAP, Google, les fonds Cerberus , Mike Lazaridis et Doug Fregin, deux cofondateurs de BlackBerry et dernièrement un ancien dirigeant d’Apple, John Sculley, c’est au tour de Facebook de négocier un rachat éventuel. Ce serait le groupe BlackBerry qui aurait entamé les négociations avec le site communautaire et serait en train de négocier son rachat. Selon le « Wall Street Journal », les dirigeants de la BlackBerry se seraient rendus la semaine dernière en Californie pour rencontrer les responsables de Facebook et évaluer ainsi leur intérêt pour un rachat éventuel du groupe.

Facebook et BlackBerry seraient en pleine négociation

Facebook pourrait ainsi commercialiser directement une gamme de mobiles existants voire créer sa propre gamme grâce aux brevets disponibles chez le constructeur canadien. Les négociations vont bon train depuis que BlackBerry recherche une alternative au rachat de ses actifs par la holding Fairfax. Facebook n’est pas spécialement intéressé pour développer des smartphones mais souhaiterait selon les rumeurs être présent sur un maximum de supports, comme c’est le cas avec l’application Facebook Home pour Android.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here