BlackBerry: Mike Lazaridis et Douglas Fregin pourraient faire une offre de rachat

BlackBerry: Mike Lazaridis et Douglas Fregin pourraient faire une offre de rachat

L’investisseur Fairfax Financial Holdings avait conclu un accord pour racheter le groupe BlackBerry dans sa totalité pour un montant de 4,7 milliards de dollars. Mais d’autres investisseurs comptent racheter en partie le groupe. On apprend que l’un de ses fondateurs, Mike Lazaridis aurait soumis une offre de rachat.

Publié le 11 octobre 2013 - 9:46 par La rédaction

Les autorités boursières américaines ont reçu des documents qui laissent à penser que l’un des fondateurs du groupe BlackBerry serait intéressé pour un éventuel rachat de la société. Cette OPA serait une contre-offre de rachat suite à celle soumise dernièrement par l’investisseur Fairfax Financial Holdings  et qui avait conclu un accord pour racheter le groupe dans sa totalité pour un montant de 4,7 milliards de dollars. Mike Lazaridis, un des cofondateurs du groupe BlackBerry envisage en effet de soumettre une offre pour l’acquisition complète de la société. Il a annoncé son intention de contre-offre le 10 octobre.

Les cofondateurs du groupe pourraient proposer une contre-offre de rachat de RIM

Mike Lazaridis  qui avait quitté le groupe en 2012 de son poste de coprésident, détenait avant son annonce de 5,7 % des actions de BlackBerry et a conclu un accord avec un autre de ses cofondateur, Douglas Fregin, pour envisager de racheter les actions qu’il ne possède pas. A eux deux, les investisseurs déteindraient 8% du groupe et proposeraient un rachat du reste du groupe BlackBerry. Il est aussi probable qu’ils s’associent à d’autres investisseurs pour proposer cette offre. Dans le document fourni à l’autorité américaine de la Bourse, la Securty and Exchange Commission (SEC), les deux cofondateurs indiquent qu’ils souhaitent travailler main dans la main, ce qui exclurait Fairfax. Le groupe BlackBerry avait été fondé en 1985 et portait le nom de Research In Motion (RIM) avait annoncé au mois d’aout être en grande difficulté financière et être prêt à une vente totale ou partielle. L’annonce du 10 octobre que vient de faire Mike Lazaridis vient de faire regrimper l’action sur le Nasdaq de 1,1 point. un porte-paroles du groupe a indiqué que l’entreprise examinait avec la plus grande attention la proposition de Mike Lazaridis, sans préciser pour autant si une proposition avait déjà été effectuée.

Publicité

Ailleurs sur le web